Le Valais ouvre davantage de places pour les réfugiés ukrainiens

Accueil Ukrainiens ©Keystone-ats
Ukraine
La rédaction
de Rhône FM

Le Canton du Valais ouvre près de 200 places de plus en hébergement collectif pour les réfugiés ukrainiens et 200 places en conteneurs-habitat. Les autorités cherchent encore des infrastructures complémentaires.

Face à l'arrivée de personnes migrantes venues d'Ukraine, le Canton du Valais développe ses capacités d'accueil. En plus des deux centres à Anzère, ainsi que ceux d'Ovronnaz et  Fiesch, 108 places seront ouvertes à Saint-Gingolph et 67 au Châtelard.

Dans le courant du mois de mai, une cinquantaine de conteneurs-habitats seront également installés au domaine des Barges à Vouvry. Quelque 200 personnes au maximum pourront y être accueillies.

Enfin, afin de coordonner l'arrivée des réfugiés, un centre de "premier accueil" les anciens locaux de la HES-SO Valais Wallis à Sion ont été mis à disposition pour la venue de 127 personnes de manière provisoire avant d'être placés.

A noter qu'en moyenne une trentaine d'Ukrainiennes et Ukrainiens arrivent chaque jour en Valais. Plus de deux tiers sont logés au sein de familles d'accueil.

L'Office cantonal de l'asile recherche encore, dans toutes les régions du canton, des infrastructures d'hébergement, idéalement d'une capacité de 60 à 80 places (entraide2022valais@admin.vs.ch ou par téléphone au 027 606 48 74)

dar/c
Thèmes liés à l'article
Ukraine
Les articles les plus lus