Le Valais fermement décidé à maintenir la maturité en cinq ans

Le collège de St-Maurice
Formation
Fabrice Germanier
Directeur de la rédaction

Dans un souci d'harmonisation, toute la Suisse romande se dirige vers une maturité gymnasiale en quatre ans. A l'exception du Valais, très attaché au collège en cinq ans. Malgré la demande d'un nouveau rapport par le Grand Conseil, rien ne devrait changer.

La durée minimale de la formation gymnasiale sera bientôt harmonisée, en Suisse. Elle passera à quatre ans. Pour les cantons de Vaud, Neuchâtel et du Jura ainsi que la partie francophone du canton de Berne, cela signifie que le cursus sera allongé d'une année. En Suisse romande, la maturité s'obtiendra alors partout après quatre ans d'études. Sauf en Valais où le collège compte cinq années.

En Valais, "ne pas changer un système qui gagne"

Chef du département de l'économie et de la formation, Christophe Darbellay n'entend pas changer de formule, "un système qui a fait ses preuves". A la demande du Grand Conseil, le service de l'enseignement va certes produire un rapport sur la maturité en quatre ans mais la position du département est d'ores et déjà claire : ce sera le maintien de la maturité en cinq ans.

Christophe Darbellay

Christophe Darbellay souligne aussi que la plupart des élèves valaisans qui se destinent au collège quittent le cycle d'orientation à la fin de la deuxième année, c'est-à-dire en 10e Harmos. Avec les cinq ans de collège, la formation jusqu'à la maturité gymnasiale prend donc quinze ans. Ce sera exactement pareil pour tous les autres Romands qui effectueront onze ans d'école obligatoire puis quatre ans de collège.

Ce chantier de la nouvelle maturité gymnasiale prendra d'ailleurs du temps. L'Etat de Vaud, par exemple, estime ainsi que "la première volée vaudoise certifiée en quatre ans devrait achever son cursus au plus tôt en 2033, plus probablement en 2035".

FG
Thèmes liés à l'article
maturitécollège
Catégories
Les articles les plus lus