Le Valais cherche des solutions de logement pour les réfugiés de guerre

Asile Ukraine ©Keystone-ATS
Ukraine
Fabrice Germanier
Directeur de la rédaction

Le Valais se prépare à accueillir un flux important de réfugiés ukrainiens. Ses actuelles capacités d'accueil ne permettront pas d'y faire face. Un appel est lancé aux communes et à la population.

En raison de la guerre en Ukraine, le Valais recherche des infrastructures d'accueil. Aujourd'hui, 23 réfugiés lui ont été attribués par la Confédération. Dès demain, ils devraient être près d'une trentaine par jour. A ce rythme, les capacités cantonales seront épuisées à la fin du mois.

L'Office de l'asile va donc offrir 400 places supplémentaires dans de nouveaux centres d'hébergements collectifs à partir du début avril. Mais cela risque de ne pas suffire, d'autant que d'autres réfugiés sont attendus d'autres régions du monde, notamment d'Afghanistan. C'est pourquoi le canton lance un appel aux communes et aux particuliers.

Un guichet cantonal unique réceptionne les propositions à l'adresse entraide2022valais@admin.vs.ch ou par téléphone au 027/606.48.74. Dix répondants sont à pied d'oeuvre. L'Office cantonal de l'asile invite toutefois la population à faire preuve de patience, l'élan de solidarité étant important.

Annoncer les réfugiés en familles d'accueil

Il prie aussi les personnes qui ont accueilli en direct des réfugiés ukrainiens chez elles de le contacter. Cela permettra aux déplacés de bénéficier de la couverture des frais médicaux et pharmaceutiques dans l'attente de l'octroi du permis "S" délivré par la Confédération. Actuellement et à la connaissance de l'Office cantonal de l'asile, 66 réfugiés sont logés chez des particuliers. Mais leur nombre pourrait être sensiblement plus important.

FG

Audios liés:

Mathias Reynard, conseiller d'Etat en charge du dossier
Roger Fontannaz, chef de l'office cantonal de l'asile : mode d'emploi pour les familles d'accueil
Thèmes liés à l'article
réfugiésUkraineguerre