Le syndicat des enseignants romands demande des moyens pour accueillir les élèves ukrainiens

Réfugiés école © Keystone-ATS LAURENT GILLIERON
Ukraine-Russie
Didier Morard
Journaliste

La crise ukrainienne préoccupe le syndicat des enseignants romands. Il demande que tout soit mis en œuvre pour accueillir au mieux les élèves qui ont fui la guerre.

Le syndicat des enseignants romands (SER) demande urgemment des ressources supplémentaires. Et ce pour pouvoir accueillir et offrir un encadrement social et psychologique aux jeunes réfugiés ukrainiens. Le SER réclame du personnel en plus. Il propose d'engager des étudiants en pédagogie, des retraités et même des enseignants ukrainiens, arrivés récemment en Suisse. Dans l'idéal, le syndicat préconise prioritairement la scolarisation des écoliers ukrainiens dans des classes pour élèves allophones. En cas d'impossibilité, il milite pour une intégration dans des classes ordinaires mais avec la mise en place d'un accompagnement spécifique.

Par ailleurs, le syndicat des enseignants romands invite les autorités à acquérir des manuels scolaires ukrainiens pour faciliter l'apprentissage de la langue d'accueil.

DM/C

Podcasts liés:

Le syndicat des enseignants romands demande des moyens pour accueillir les élèves ukrainiens
Catégories
Les articles les plus lus