Le second jeune loup de la meute du Val d'Hérens a été abattu

Les garde-faunes ont tué le second jeune loup de la meute, conformément à l'autorisation de tir
Prédateur
Oriane Binggeli
Journaliste RP

Les gardes-faune professionnels ont abattu le second jeune loup de la meute du Val d’Hérens. Un tir autorisé par l'Office fédéral de l'environnement, au regard de l’Ordonnance révisée de la Loi fédérale sur la chasse.

Le second jeune loup de la meute du Val d’Hérens a été abattu. L’opération a été conduite le 17 mars dans la région d’Evolène par les gardes-faune professionnels, à la suite des tirs de régulation ordonnés par le conseiller d’Etat Frédéric Favre. Le prélèvement a eu lieu à proximité d’une zone d’activité humaine, comme préconisé par l’Office fédéral de l’environnement (OFEV).

Conformément au Concept Loup Suisse, l’animal abattu, un jeune mâle, a été envoyé immédiatement à l’Institut de pathologie animale de l’Université de Berne (FIWI) pour diagnostic et identification.

En août 2021, l’OFEV avait confirmé la présence d’une meute composée de cinq louveteaux et le fait que toutes les conditions étaient réunies pour ordonner ces tirs, au regard de l’Ordonnance révisée de la Loi fédérale sur la chasse. Les gardes-faune étaient autorisés à prélever deux jeunes individus de la meute. Un premier animal, une jeune louve, avait été abattu le 5 mars 2022 dans la région de Nendaz.

OB/c
Thèmes liés à l'article
LoupVal d'Hérens
Catégories
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
Fear YouKAT VON D