Le Royaume-Uni impose des sanctions commerciales à la Russie

Le vaste choix de vodka russe sera frappé de droits de douane plus d'un tiers supérieurs en Grande-Bretagne. ©KEYSTONE/YOSHIKO KUSANO
Ukraine
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le gouvernement britannique a imposé des sanctions commerciales contre la Russie en réaction à l'invasion de l'Ukraine. Elle a notamment introduit des droits de douane punitifs sur la vodka et une interdiction d'exporter des produits de luxe.

"La vodka russe est l'un des produits emblématiques touchés par la hausse des droits de douane", qui représente une augmentation de "35 points de pourcentage comparé aux taux actuels", indique mardi le ministère du Commerce international dans un communiqué. Les biens de luxe concernés seront notamment les voitures haut de gamme, la mode ou les oeuvres d'art, précise le ministère.

"Nous voulons causer le maximum de dommages à la machine de guerre de Poutine tout en minimisant l'impact sur les entreprises britanniques, tandis que les dirigeants du G7 s'unissent sur une nouvelle vague de sanctions économiques contre Moscou", justifie le ministère dans son communiqué.

"L'interdiction des exportations va entrer en vigueur rapidement et pour s'assurer que les oligarques et autres membres de l'élite qui s'est enrichie sous le règne du président (russe Vladimir) Poutine et soutient son invasion illégale, sont privés de produits de luxe", insiste-t-il.

Le gouvernement britannique a déjà infligé une série de sanctions contre des intérêts et ressortissants russes, avec une interdiction des importations de pétrole et des sanctions visant personnellement une vingtaine d'oligarques ayant des intérêts au Royaume-Uni, dont le milliardaire Roman Abramovitch, propriétaire du club anglais de football de Chelsea.

ATS