Le réveil d'Olympic, la réaction d'Union

Paul Gravet (Olympic, à g.) à la lutte avec Brandon Kuba (Lions de Genève) mardi à Fribourg. ©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
Basketball
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Fribourg Olympic a remis les pendules à l'heure. Après leur défaite de samedi contre les Lions de Genève (62-63), les Fribourgeois ont survolé l'Acte II des demi-finales des play-off de SBL (81-53).

Les hommes de Petar Aleksic reviennent ainsi à 1-1 dans la série. A domicile mardi, ils ont su surmonter la blessure de Davonta Jordan. En délicatesse avec un mollet, l'arrière américain n'a pu jouer qu'une minute et demie avant de jeter l'éponge, boitillant.

Ses coéquipiers ont parfaitement pris le relais. Dans la foulée de Miljanic (19 pts), Cotture, Natan Jurkovitz et Zinn ont enquillé respectivement 16, 11 et 11 points. Les 5 rebonds défensifs de Jankovic ont aussi été précieux.

Olympic a su resserrer les boulons après sa défaite du premier match. L'équipe s'est appliquée au tir et a fait preuve de créativité pour déjouer la défense de zone des Lions. Ceux-ci tenteront de rugir vendredi lors du 3e match, le premier dans leur salle des Pommiers dans cette demi-finale.

Dans l'autre demi-finale, Union Neuchâtel a créé une petite surprise en égalisant à 1-1 dans sa série contre Massagno grâce à sa victoire au Tessin (87-91). La partie a été serrée de bout en bout. A 27 secondes du terme, Dusan Mladjan (Massagno) a manqué deux lancers francs alors que le score était de 87-88. Ce fut fatal pour les Tessinois.

Côté neuchâtelois, trois artilleurs ont fait la différence: Fofana, Morris et Colon, tous auteurs de plus de 20 points. Plus constant, Union s'est détaché lors du 3e quart (30-22) pour résister jusqu'au bout.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus