"Le pire est à venir", estime Macron après son échange avec Poutine

Emmanuel Macron estime que le pire est à venir en Ukraine, après un échange téléphonique d'une heure et demie avec Vladimir Poutine, à la demande de ce dernier. ©KEYSTONE/EPA AFP POOL/GERARD JULIEN / POOL
Ukraine
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Emmanuel Macron pense que "le pire est à venir" en Ukraine après son échange avec Vladimir Poutine, qui a fait part de "sa très grande détermination" à poursuivre son offensive, dont le but est "de prendre le contrôle" de tout le pays, selon l'Elysée.

Lors d'une discussion téléphonique d'une heure et demie à sa demande, le président russe a affirmé à son homologue français que l'opération de l'armée russe se développait "selon le plan" prévu par Moscou et qu'elle allait "s'aggraver" si les Ukrainiens n'acceptaient pas ses conditions, a indiqué la présidence.

"L'anticipation du président (Macron) est que le pire est à venir compte tenu de ce que lui a dit le président Poutine", selon l'Elysée.

ATS