Le photographe René Robert meurt de froid dans les rues de Paris

Le photographe suisse René Robert, 85 ans, a fait une chute sur un trottoir à Paris et personne ne l'a aidé, à l'exception d'un SDF: il est mort d'hypothermie. ©Twitter
Photographie
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le photographe suisse René Robert, connu pour ses portraits du monde du flamenco, est mort d'hypothermie à Paris à l'âge de 85 ans. Il a passé neuf heures sur un trottoir après une chute, sans personne pour l'aider.

L'accident s'est produit dans la nuit du 18 au 19 janvier : l'artiste se promenait près de la place de la République lorsqu'il a trébuché et fait une chute mortelle vers 21h30.

Son ami et journaliste français Michel Mompontet a raconté l'incident à France Info. Un sans-abri a appelé à l'aide le lendemain à 6 heures du matin. Robert a été transporté à l'hôpital, où il est mort peu après d'une grave hypothermie.

René Robert, né le 4 mars 1936 à Fribourg, a commencé sa carrière de photographe dans le domaine de la publicité et de la mode, avant de se faire connaître par ses clichés de danseurs de flamenco.

Ses images, toujours en noir et blanc, ont exalté l'art du flamenco pendant plus de 50 ans en photographiant des artistes comme Paco de Lucia, Fernanda de Utrera, ou Pastora Galván pour ne citer qu'eux.

Les portraits du photographe René Robert, réalisés de 1967 à 2009, ont fait l'objet de nombreuses expositions à travers l'Europe. L'une d'entre elles a été organisée à Rome à l'initiative de l'Institut Cervantes. Ses photos ont été rassemblées dans plusieurs ouvrages.

ATS
Catégories