Le nouveau campus de l'EHDEA à Sierre prend forme, un architecte sélectionné

Le nouveau campus de l'EHDEA à Sierre prend forme ©HES-SO Valais/EDHEA
Arts visuels
Sandrine Rovere
Rédactrice en cheffe adjointe

C'est un rêve qui se rapproche pour l'EDHEA, l'école de design et Haute Ecole d'art de Sierre. Le visage de son futur campus sur le site des anciennes halles USEGO est désormais connu.

Un nouveau pas de franchi pour le futur campus artistique de Sierre. L’école de design et Haute Ecole d’art de Sierre a dévoilé lundi soir les contours de son futur bâtiment, qu’il partagera avec l’école de couture de Sierre, sur le site des anciennes halles Usego.

Car les locaux actuels, installés dans l’ancien hôpital de la cité du soleil, sont saturés. « L’état actuel des bâtiments ne permet pas d’évoluer », regrette le directeur de l’EDHEA Jean-Paul Felley.

Si 65 dossiers ont été soumis dans le cadre du concours d’architecture, c’est celui du bureau genevois CLR architectes - baptisé « MOI JE TE VOIS », en hommage à l’artiste du Jura bernois Rémy Zaugg - qui a été choisi.

Fonctionnalité avant tout

Pour Jean-Paul Felley, le lauréat a été sélectionné, car il allie fonctionnalité et forme. « Ce n’est pas un musée qu’on construit, c’est un lieu où les artistes peuvent travailler (…) Donc le fonctionnel est essentiel, puis vient la forme. Si en plus, on arrive à avoir quelque chose qui marque le paysage, tant mieux », souligne-t-il.

Jean-Paul Felley sur le projet lauréat

Ce projet, par ailleurs, prévoit de conserver l’immeuble existant, qui est classé, tout en lui accolant une nouvelle construction de huit niveaux. « On un projet qui réussit à bien gérer le patrimoine, le nouveau bâtiment, qui s’accroche à l’ancien (…) Ca devrait bien marcher », se réjouit le directeur.

Encore beaucoup de travail

Si Jean-Paul Felley salue une « magnifique étape » dans ce dossier, il confier que le travail est loin d’être terminé. Il faut désormais discuter avec les architectes, afin de préparer le dossier qui sera soumis au Grand Conseil, dans une année si tout va bien. « On va retravailler beaucoup ensemble les plans, beaucoup de choses vont encore bouger, heureusement quelque part», note Jean-Paul Felley. Personnel et étudiants vont aussi être entendus.

Jean-Paul Felley sur les prochaines étapes

L’ensemble du projet a un coût d’une quarantaine de millions de francs. Après la discussion au Grand Conseil, les travaux pourront ensuite être lancés. Jean-Paul Felley rêve d’une inauguration pour la rentrée académique 2025.

SR
Thèmes liés à l'article
EDHEAconcours d'architectureUSEGO
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
DiamondsRIHANNA