Le Musée du papier peint de Mézières (FR) fête ses quinze ans

Le Musée du papier peint à Mézières (FR) fête ses 15 ans en 2022, avec l'exposition temporaire intitulée "Un château aux petits soins". ©Musée du papier peint Mézières
Musée - FR
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le Musée du papier peint, à Mézières (FR), fête ses quinze ans. Depuis 2007, au rythme de deux expositions temporaires par année et de multiples événements, le château de Mézières accueille annuellement plusieurs milliers de visiteurs.

En arpentant l'édifice, difficile de "se douter de l’immense travail qui se cache derrière son aspect actuel", ont relevé mercredi les organisateurs. Lors de l'exposition marquant l'anniversaire, le musée dévoile, du 19 février au 5 juin, les coulisses des travaux de restauration qui ont permis de sauver un "patrimoine exceptionnel".

L’accent est mis sur la conservation des papiers peints, mais façades, parquets, sols en tomettes, cheminés néo-classiques, portes Louis XV ou boiseries ont aussi été traités avec le plus grand soin. Des photos, fournies par le Service des biens culturels de l'Etat de Fribourg, attestent de l’état délabré du château avant les travaux.

Sauvé de la destruction

Les anciens clichés mettent en évidence l’ampleur des interventions nécessaires pour redonner aux vieux murs leur splendeur d’antan. Le château de Mézières, non loin de Romont, a en effet été laissé à l’abandon entre 1977 et 1994. Le toit coulait par endroits, la mérule et d’autres champignons ont sévi de la cave à la charpente.

Des papiers peints étaient rongés par des poissons d’argent, d’autres se détachaient du mur, a précisé devant la presse le musée, dont l'administratrice du musée est Laurence Ansermet. Il a même été question un moment de détruire le bâtiment. Les premiers travaux, de 1994 à 1998, ont permis de mettre le château hors d’eau.

Le chantier d'alors a assuré l'assainissement des parties de l’édifice atteintes par la mérule, et de prendre des mesures d’urgence pour protéger les papiers peints. Entre 2003 et 2007, lors de la seconde phase de restauration, cinq ateliers de restauration et de nombreux artisans ont été aux petits soins pour le château.

Savoir-faire multiple

L’exposition rend hommage à l’"impressionnant savoir-faire" des personnes ayant œuvré à la mise en valeur du patrimoine. Dans chaque salle, des mesures et techniques de restauration sont expliquées et illustrées de manière aussi riche qu'instructive, par des images, des objets, de la documentation, une vidéo ou une mise en scène.

Durant la visite, on découvre une maquette ayant permis de déterminer l’emplacement des papiers peints panoramiques, ou une table de sérigraphie accompagnée des documents ayant servi à la reproduction de certains papiers peints. Un salon reconstitue encore l’ambiance d’une pièce en état de restauration.

L'exposition permanente s’est enrichie d'un "impressionnant" élément: la célèbre manufacture Zuber de Rixheim (F), à côté de Mulhouse, a fabriqué spécialement deux frises de papiers peints. Celles-ci illustrent didactiquement la technique traditionnelle de l’impression à la planche, où les couleurs sont imprimées l’une après l’autre.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus