Le Loup doit être plus facilement régulé, selon une commission du Conseil des Etats

Didier Morard
Journaliste

La régulation se fera non pas sur la base des dommages ou des dangers provoqués par le passé, mais de ceux à venir, indiquent ce vendredi les services du Parlement.

La régulation des loups revient sur le tapis. La commission de l'environnement du Conseil des Etats a adopté par 9 voix contre 2 un projet autorisant les tirs préventifs de ces prédateurs. La régulation préventive existe déjà pour les bouquetins, qui sont eux aussi protégés. La commission du Conseil des Etats veut élargir cette méthode aux loups. Ce point faisait déjà partie de la révision de la loi sur la chasse rejetée par le peuple en 2020, mais il n'était pas controversé, rappelle la commission. Et de préciser que la population des loups pourrait doubler en trois ans. Il faut donc créer rapidement les moyens d'action nécessaire pour contrôler leur prolifération.

ATS
Thèmes liés à l'article
Catégories