Le Lausannois Philippe Weiss primé lors des 64e Grammy Awards

L'ingénieur du son lausannois Philippe Weiss est le 6e Suisse à gagner un Grammy Award, l'équivalent d'un Oscar pour la musique. ©Swiss Music Export
Musique
Keystone-ATS
Keystone-ATS

L'ingénieur du son lausannois Philippe Weiss a gagné dimanche soir un Grammy Award, l'équivalent d'un Oscar pour la musique. Il est le 6e Suisse à remporter une telle distinction.

Lors de cette cérémonie qui honore chaque année les meilleurs enregistrements de l’industrie de la musique, le DJ et producteur sud-africain Black Coffee a remporté le prix du meilleur album dance/electronic de l’année. L’oeuvre en question intitulée “Subconsciously” a été mixée principalement par Philippe Weiss, a indiqué vendredi Swiss Music Export, qui fait la promotion des musiques actuelles suisses à l'étranger.

Ce mixeur et ingénieur du son de 49 ans a travaillé avec les plus grands noms du secteur musical suisse et international. La liste est longue et inclut des artistes aussi différents que Madonna, Charles Aznavour, Alicia Keys, Bastian Baker, Kendrick Lamar ou Stress.

Philippe Weiss a entamé dès 2015 sa collaboration avec Black Coffee. Il a mixé l’album “Pieces Of Me” qui a fait largement connaître à l’international le musicien africain. Depuis, il a mixé presque tous les enregistrements de l’artiste.

Philippe Weiss travaille dans le domaine du son depuis bientôt 30 ans. Le Lausannois s’est formé à Londres et à New York, il a fait ses armes au "mythique" studio Davout, à Paris, avant de se mettre à son compte et de créer ses propres studios d’enregistrement.

Il enseigne à la HEM de Lausanne

Aujourd’hui, il travaille dans sa maison de la banlieue parisienne, où il a installé un studio. Parallèlement à ses activités de mixeur et ingénieur du son, Philippe Weiss enseigne à la Haute Ecole de Musique de Lausanne.

Le technicien lausannois compte parmi les six Suisses à avoir remporté un Grammy Award. On peut citer parmi les lauréats le célèbre harpiste Andreas Vollenweider, le producteur Al Walser et plus récemment le beatmaker zurichois Ozan Yildirim, plus connu sous le nom d’Oz.

Ce prix représente un aboutissement pour Philippe Weiss, dit-il dans le communiqué: “pour moi, d’une certaine manière, la boucle est bouclée. J’ai commencé à mixer à 21 ans en travaillant avec des rappeurs français, puis avec des producteurs de musique électronique et des artistes pop. J’ai connu beaucoup de succès, mais les récompenses qui comptent dans l’industrie de la musique, ce sont les Grammys.”

Si Philippe Weiss collabore régulièrement avec les plus grands noms de l’industrie du disque, il consacre une partie de son temps à soutenir de jeunes artistes dont il mixe les morceaux, souligne encore Swiss Music Export.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus