Le groupe minier brésilien Vale a quadruplé ses gains en 2021

Vale, dont le siège international est basé à Saint-Prex, a clôturé le quatrième trimestre sur un gain de 5,4 milliards de dollars, en forte hausse par rapport à l'année précédentte en raison de l'effondrement d'un barrage en 2019. (archives)... ©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Industrie min..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le conglomérat minier brésilien Vale a annoncé jeudi un bénéfice net de 22,4 milliards de dollars (20,7 milliards de francs) en 2021, soit 360% de plus que les 4,8 milliards de dollars déclarés l'année précédente, porté par une forte hausse des prix du minerai de fer.

Vale a clôturé le quatrième trimestre 2021 sur un résultat positif de 5,4 milliards de dollars, contre un bénéfice de 739 millions l'année précédente, une année encore impactée par l'effondrement d'un barrage minier qui avait tué 270 personnes en 2019.

L'Ebitda ajusté a atteint 31,3 milliards de dollars en 2021, en hausse de 79% par rapport à l'année précédente.

Vale a souligné la bonne performance "dans une année encore marquée par les effets persistants de la pandémie de Covid-19 et la volatilité du marché" et l'a attribuée principalement à la hausse des prix du minerai de fer due à l'augmentation de la demande mondiale.

L'année dernière, le prix moyen du minerai de fer vendu par Vale était 46,5% plus élevé qu'en 2020, même si au quatrième trimestre, les prix ont reculé "face aux réductions de la production d'acier en Chine", qui a eu un impact sur la demande.

En outre, la production de minerai de fer a augmenté de 5,1% par rapport à 2020.

Vale a annoncé qu'il versera quelque 3,5 milliards de dollars de dividendes à ses actionnaires en mars.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus