Le Grand Conseil accepte un crédit d'engagement pour les travaux de la troisième correction du Rhône

Correction du Rhône à Martigny
Martigny
Sandrine Rovere
Rédactrice en cheffe adjointe

Les travaux de la troisième correction du Rhône à Martigny se rapprochent. Le Grand Conseil a accepté lundi matin un crédit d'engagement pour la mesure prioritaire du coude du Rhône.

Le Grand Conseil valaisan adopte à une large majorité un crédit d’engagement pour débuter les travaux de la troisième correction du Rhône dans la région de Martigny.

Il s’est prononcé lundi martin par 109 voix pour et 13 non en faveur de ce paquet de 17 millions de francs. L’ensemble de l’enveloppe est évalué à 56 millions, dont une grande partie est prise en charge par la Confédération. Les communes, elles, se partageront un peu plus d’un million.

Ces montants doivent permettre d’établir dans un premier temps des dossiers de mises à l’enquête et de réaliser des investigations sur les sites pollués situés dans le périmètre des travaux de Rhône 3 sur les territoires de Martigny, Vernayaz, Evionnaz et Dorénaz.

La mesure prioritaire du coude du Rhône dans son ensemble est estimée à 226 millions de francs pour un tronçon de 4,5km entre Fully et Dorénaz. Elle prévoit un élargissement de 90 à 95 mètres ainsi qu'approfondissement du lit du fleuve. Les sites contaminés se situant à proximité immédiate seront évités autant que possible afin de réduire la facture liée à leur assainissement.

SR
Les articles les plus lus