Le FMI espère des progrès rapides avec l'Argentine

L'Argentine (ici le siège du Ministère de l'économie) est toujours en grande difficulté. ©KEYSTONE/EPA EFE/JUAN IGNACIO RONCORONI
Dette
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le Fonds monétaire international (FMI) a laissé entendre mardi qu'un accord pourrait être trouvé prochainement avec le gouvernement argentin sur la renégociation de la dette du pays.

"Nous comprenons que la situation économique et sociale est difficile, c'est pourquoi nous adoptons une approche flexible et pragmatique en espérant que nous ferons encore plus de progrès dans les prochains jours", a déclaré Gita Gopinath, l'économiste en chef lors d'une conférence de presse.

"Nous travaillons très étroitement avec les autorités argentines", a-t-elle ajouté.

Le gouvernement argentin (centre-gauche) est depuis deux ans en discussions avec le FMI sur des facilités de remboursement de sa dette, héritage d'un prêt contracté en 2018 par le précédent gouvernement (centre-droit).

Faute d'accord, l'Argentine, deuxième économie d'Amérique du Sud, devra rembourser sur les trois ans à venir, entre capital et intérêts, plus de 44 milliards de dollars, dont 19 milliards dès 2022.

Ces échéances sont "insoutenables", a récemment déclaré à l'AFP le ministre de l'Economie argentin Martin Guzman.

"Un accord parfait n'existe pas", avait reconnu M. Guzman. "Ce que nous disons, c'est que si nous voulons nous protéger les uns les autres, protéger le fonctionnement du multilatéralisme, il est important de pouvoir s'entendre sur quelque chose de crédible. Et qui dit crédible dit réalisable", avait-il ajouté.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
MagiaALVARO SOLER