Le FC Sion manque complètement son début de match et s'incline contre YB

Justin Grept
Responsable des sports

Premier match à Tourbillon et première défaite pour le FC Sion. Les Valaisans se sont inclinés 3-0 contre YB, après avoir complètement manqué leur entame de match.

Le FC Sion a concédé la première défaite de sa saison dimanche à Tourbillon. Le club Rouge et Blanc n’a donc pas confirmé, sept jours après sa victoire à Lugano. Opposés à Young Boys pour le compte de la 2e journée de Super League, les Valaisans ont complètement manqué leur début de rencontre. Après six minutes, ils étaient déjà menés…. 2-0. 

Après un début manqué, Sion a tenté

Deux réussites signées Wilfried Kanga, dont la première après une minute, de la tête, sur un corner. Après cette entame désastreuse, les hommes de Paolo Tramezzani ont tenté de revenir. Ils se sont créés des occasions. Filip Stojkovic a notamment vu sa reprise de la tête sur un centre de Dennis Iapichino être renvoyée par le poteau à la 26e. 

«Le poteau de Filip est le moment le plus important de la rencontre pour nous. On en la met pas au fond, et derrière on pousse avant de prendre le troisième.» Musa Araz 

Sans parvenir à trouver la faille, les Sédunois ont vu YB mettre le 3-0 en fin de rencontre, par l’intermédiaire de Ngamaleu. «C’est difficile à digérer parce qu’on montre un beau visage sur l’ensemble du match», réagit le milieu du FC Sion Musa Araz. «On dort durant les premières minutes, c’est ce qui nous met dans l’embarras pour le reste de la partie. Mais ensuite on se bat, on essaye de revenir, on a les deuxièmes ballons. Après, il faut aussi dire qu’YB a parfaitement géré le match.»

Et Musa Araz de poursuivre: «Je pense que le poteau de Filip est le moment le plus important de la rencontre pour nous. On ne la met pas au fond, et derrière on pousse avant de prendre le troisième. Mais il y a beaucoup de bonnes choses à prendre.» 

«En deuxième mi-temps, on a été plus dominateur qu’YB, mais l’efficacité a manqué. Il faut être plus tueur devant le but adverse.»  Natanaël Saintini

Pour expliquer cette absence de début de rencontre, Nathanaël Saintini parle d’un manque de concentration. Le défenseur sur FC Sion regrette aussi le manque d’efficacité devant le but adverse. «On a fait de bonnes choses, mais on n'a pas été assez efficaces dans la surface adverse. On a eu des occasions pour revenir au score. En deuxième mi-temps, on a été plus dominateur qu’YB, mais l’efficacité a manqué. Il faut être plus tueur devant le but adverse.» 

Wicky satisfait du sérieux de son équipe

Dimanche à Tourbillon, il y avait tout de même un Valaisan heureux. Il s’agit de Raphaël Wicky, nommé à la tête d’YB en juin dernier. «Aujourd’hui, les moments importants du match étaient de notre côté. C’est clair que lorsqu’il fait quasiment 40 degrés, quand tu gagnes 2-0 après six minutes, ça aide. Ça donne de la confiance et permet de contrôler un peu mieux la partie, car l’adversaire doit ouvrir le jeu. L’équipe l’a bien fait, on a continué à jouer pendant nonante minutes. Même si Sion a eu des situations dangereuses, avec le poteau. Et s’il marquait un but, ça changeait tout. Mais mes joueurs ont été sérieux jusqu’au bout.»

Après deux journées de championnat, YB est – déjà – seul en tête du classement avec six points. Sion pointe au cinquième rang, avec trois unités.

JG
Thèmes liés à l'article
Catégories