"Le Deuxième Sexe" continue d'inspirer des femmes artistes

Image par défaut ATS ©RFM
Exposition
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Avec "Le Deuxième Sexe", la philosophe française Simone de Beauvoir (1908-1986) a écrit il y a près de 70 ans une œuvre féministe fondamentale. Une exposition à Zurich montre comment les femmes artistes s'en servent encore aujourd'hui.

"On ne naît pas femme, on le devient": c'est l'une des citations clés de "Le Deuxième Sexe", publié en 1949. L'affirmation a pris son autonomie depuis longtemps et n'est plus guère mise en relation avec Simone de Beauvoir et son œuvre de près de mille pages.

Devenir femme

Cette affirmation a pourtant fait de ce livre un ouvrage révolutionnaire dès sa parution. Pour la première fois, de Beauvoir a thématisé le sexe en tant que catégorie dans une étude sociologique.

Les femmes artistes en ont clairement été impactées. C'est sur cet axe que s'appuie l'exposition, intitulée "Seventy Years of The Second Sex. A Conversation Between Works and Words" et qui a ouvert vendredi à la galerie Hauser & Wirth sur la Limmatstrasse à Zurich.

L'exposition a été organisée par Sophie Berrebi, maître de conférences en histoire de l'art à l'Université d'Amsterdam: "certaines œuvres de l'exposition s'approprient des idées de l'essai existentialiste et féministe de Simone de Beauvoir, d'autres les éclairent, les brouillent et les compliquent ou renvoient à des points aveugles de la pensée de de Beauvoir. Mais dans tous les cas, elles incitent à ne pas cesser de s'interroger", peut-on lire dans un communiqué de la galerie.

Sophie Berrebi a proposé l'exposition à la galerie parce qu'elle souhaite inciter la jeune génération à lire ce livre de Simone de Beauvoir et à garder en éveil la conscience "que le patriarcat est encore aujourd'hui un pouvoir dominant dans la société", dit-elle dans une interview. Il est toujours plus facile de retomber dans les rôles traditionnels que de développer ou d'essayer de nouveaux rôles et comportements.

Un choix personnel

Sophie Berrebi souhaite montrer aux visiteurs de l'exposition "ce que cela signifie d'être une femme et une artiste". Pour cela, elle a choisi des œuvres de Louise Bourgeois, Geta Brătescu, Eva Hesse, Roni Horn, Zoe Leonard, Lee Lozano, Annaïk Lou Pitteloud, Cindy Sherman et Lorna Simpson. Elle a choisi ces artistes parce qu'elles ont toutes participé à la manière dont elle voit le monde, explique-t-elle.

Par exemple, la sculpture "Femme Maison" (1994) de Louise Bourgeois représente un personnage féminin avec une maison à la place de la tête. L'œuvre peut être comprise comme un commentaire sur la manière dont la femme est enfermée dans ses tâches ménagères. A l'origine, la "Femme Maison" de Louise Bourgeois est une série de dessins, réalisée au milieu des années 1940, et dont l'un d'entre eux est proposé dans cette exposition.

"Seventy Years of The Second Sex. A Conversation Between Works and Words" présente des créations artistiques de la seconde moitié du 20e siècle à nos jours. Une partie des œuvres sera proposée à la vente. L'exposition est visible depuis le 25 mars jusqu'au 21 mai.

ATS
Catégories