Le crash d'avion survenu en 2018 en Anniviers est dû à une tactique de vol

anniviers ©Keystone-ats
Anniviers
Oriane Binggeli
Journaliste RP

Le Service suisse d'enquête de sécurité (SESE) a publié son rapport sur le crash d'un petit avion survenu le 27 juillet 2018 en Anniviers. L'accident est dû à une tactique de vol en montagne à haut risque.

Le crash d'un petit avion en Valais, le 27 juillet 2018, est dû à une tactique de vol en montagne à haut risque. Le Service suisse d'enquête de sécurité (SESE) a rendu son rapport ce vendredi. Il relève que le faible entraînement du pilote a également contribué à l'accident.

L'appareil s'était écrasé au sommet du glacier Durand à 3300 mètres d'altitude, sur la commune d'Anniviers. Le pilote, un Vaudois de 54 ans domicilié dans le Valais central, son fils de 21 ans, ainsi qu'une Danoise de 59 ans et son fils de 20 ans étaient décédés dans l'accident.

Le SESE recommande aux groupements de vol à moteur d'imposer des exigences plus élevées aux pilotes privés désireux d'effectuer des vols en montagne avec des passagers. Une attention particulière devrait être apportée à la dégradation des performances ascensionnelles des aéronefs par temps chaud et avec une masse élevée.

ATS
Thèmes liés à l'article
CrashAnniviers
Catégories
Les articles les plus lus