Le covid pèse lourdement sur le climat ambiant. Appel à un petit effort d'optimisme et de solidarité

Christian Hermann
Rédacteur en chef adjoint

Les mesures anti-covid usent tout le monde. Au point que même dans les cabinets médicaux, le ras-le-bol et la colère viennent empiéter sur la qualité des prises en charge. Inquiet, le neurologue sédunois Pierre Arnold en appelle à un peu plus de solidarité et avec un petit vent d'optimisme.

Oui, le covid fait partie de notre quotidien… Pour l'instant…
Oui les mesures pour l'endiguer changent fondamentalement nos habitudes et cette situation pèse sur une grande majorité de la population.
Chaque jour, on l'entend : ici pour un parent perdu, là pour un établissement fermé, ailleurs pour une entrave aux libertés...
Le résultat, c'est que le climat ambiant est lourd et cette lourdeur se déplace jusque dans les cabinets médicaux. Cette situation inquiète le groupement des médecins du Valais romand. Membre du comité, le neurologue Pierre Arnold - comme bon nombre de ses confrères et des soignants en général - le constate chaque jour.


Découvrez l'interview ci-dessous...

CH
Catégories