Le Conseil fédéral veut étendre largement le certificat sanitaire

Alain Berset a appelé la population à prendre ses responsabilités. ©KEYSTONE/PETER SCHNEIDER
Coronavirus
Oriane Binggeli
Journaliste RP

Pass sanitaire obligatoire dans les réunion privées de plus de 10 personnes. Tests répétés à l'école. Port du masque étendu. Le Conseil fédéral a mis de nouvelles mesures en consultation jusqu'à mercredi soir. La plupart sont déjà en vigueur en Valais.

Des durcissements étaient attendus face à l'augmentation des cas de coronavirus, et la menace du nouveau variant Omicron. A peine adoubé par le peuple, le certificat sanitaire devrait être étendu. Le Conseil fédéral a mis ce mardi en consultation une utilisation accrue du sésame lors de manifestations, d'activités sportives et culturelles et même de réunions familiales.

A noter que la plupart de ces mesures sont déjà appliquées dans le canton du Valais.

Pass aux répétitions, entraînements et fêtes de famille

Concrètement, l'utilisation du certificat et du masque sera largement étendue. Le premier sera exigé lors de toutes les manifestations et activités sportives et culturelles se déroulant à l'intérieur. Il en va de même pour les rencontres familiales ou entre amis dès onze personnes. La limite actuelle de trente participants est en revanche levée.

A l'extérieur, le pass sanitaire sera exigé dès 300 personnes. La barre est actuellement placée à 1000 participants. Parallèlement à son extension, le certificat sera plus difficile à obtenir. Les tests PCR seront valables seulement 48h, et les tests rapides antigéniques 24h.

Utilisation du masque étendue

 Le masque sera lui obligatoire dans tous les lieux fermés accessibles au public, où le certificat Covid est exigé. Dans les restaurants, bars ou discothèques, l'obligation de consommer assis est réintroduite. Si le masque ne peut être porté lors des activités sportives et culturelles, les coordonnées des participants devront être relevées, comme c'est déjà le cas pour les discothèques.

Sécurité des employés

Les mesures devraient également être renforcées dans le monde professionnel. Le Conseil fédéral n'a toutefois pas d'avis tranché sur la question. Il a mis trois variantes en consultation. La première prévoit une obligation générale de porter le masque dans les bureaux occupés par plusieurs employés.

Les travailleurs non-vaccinés ou n'ayant pas encore contracté la maladie devraient être contraints au télétravail, selon la deuxième proposition. Au bureau, ils devraient être masqués.

La troisième option réintroduit le télétravail pour tous. Les employés ne pouvant rester à la maison devraient porter le masque s'ils sont plusieurs par pièce. Des tests répétitifs devraient également être proposés aux collaborateurs.

Ecoliers épargnés

Pas question en revanche d'imposer le masque aux écoliers à l'échelle nationale. Dès l'école obligatoire, des tests répétitifs devront toutefois être proposés. Toutes les mesures mises en consultation seraient limitées jusqu'au 24 janvier.

ATS/OB
Thèmes liés à l'article
Coronaviruspass sanitaire