Le Conseil fédéral renonce à prendre de nouvelles mesures

"Le Conseil fédéral peut réagir très vite", a twitté Alain Berset. "Par exemple dès que des données précises sur la virulence du variant Omicron seront disponibles." ©KEYSTONE/PETER SCHNEIDER
Coronavirus
Keystone-ATS
Keystone-ATS

"Le moment n’est pas encore venu pour la Confédération de prendre de nouvelles mesures pour lutter contre la pandémie", a twitté mercredi Alain Berset. "Mais le prochain paquet - avec des fermetures - est prêt", a ajouté le ministre de la santé.

"Le Conseil fédéral peut réagir très vite", poursuit Alain Berset. "Par exemple dès que des données précises sur la virulence du variant Omicron seront disponibles."

Les contaminations liées à Omicron progressent fortement, la pression sur les hôpitaux augmente, mais l’impact sur les soins intensifs reste incertain, précise le chef du Département fédéral de l'intérieur (DFI), qui s'exprimait après un entretien avec le président de la Confédération Guy Parmelin et le président de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé Lukas Engelberger.

M. Berset appelle également la population à se faire vacciner. "La dose de rappel et les premières vaccinations permettent d'éviter des complications graves", souligne-t-il, exhortant également à appliquer "les gestes qui protègent: réduire les contacts, porter un masque, aérer et se faire tester en cas de symptômes."

ATS