Le Conseil communal ne sera plus élu à la proportionnelle

Image par défaut ATS ©RFM
Votation comm..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le Conseil communal de Neuchâtel ne sera plus élu à la proportionnelle. La population a décidé dimanche de passer à l'élection majoritaire à deux tours pour l'élection de son exécutif. Les petits partis s'y opposaient.

Les citoyens neuchâtelois ont dit oui à 66,86% à ce nouveau système électoral. La participation s'est élevée à 29,42%. Le Conseil communal, en place depuis début 2021, est composé de 2 PLR, une Verte, un Vert'libéral et un socialiste.

Le mode électoral actuel à la proportionnelle ne donnait pas satisfaction en cas de vacance de siège pendant la législature, car le premier des viennent-ensuite de la liste pouvait entrer à l'exécutif sans jamais avoir été élu. En 2013, le PLR Fabio Bongiovanni était entré au Conseil communal, en remplacement d'Alain Ribaux élu au Conseil d'Etat, alors qu'il ne figurait pas dans les viennent-ensuite, qui avaient tous renoncé à reprendre le poste.

Les Verts étaient divisés sur ce changement, les Vert'libéraux, le POP et l'UDC - même si ce dernier parti n'a plus d'élus dans la commune, y étaient opposés. Selon eux, le scrutin proportionnel est garant d’un meilleur respect de la représentativité, de la diversité et des sensibilités politiques.

Pour les Vert'libéraux, qui ont un représentant au Conseil communal, ce nouveau mode électoral va aussi à l’encontre de la convention de fusion de la jeune commune de Neuchâtel, qui comprend depuis 2021 Peseux, Corcelles-Cormondrèche et Valangin. Le nouveau mode d’élection au système majoritaire à deux tours entrera en vigueur lors des élections communales de 2024.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus