Le canton autorise le tir d'un loup dans le Haut-Valais. Il a fait 28 victimes, pourtant protégées

Le loup du Haut-Valais a fait trop de victimes sur une même région ©Keystone-ATS / STEPHEN SCHMIDT
Loup
Christian Hermann
Rédacteur en chef adjoint

Un loup devrait être abattu prochainement dans dans la région de Schattenberge - Augstbord. Le conseiller d’Etat Frédéric Favre l’a ordonné.

C'est 'histoire d'un loup que a tué 28 animaux de rente sur plusieurs parcelles de "surfaces agricoles utiles". Les troupeaux faisaient pourtant l’objet de mesures de protection. C'est la raison pour laquelle, le conseiller d'Etat Frédéric Favre a prononcé une autorisation de tir.
Les conditions sont en effet réunies pour ordonner le tir, comme le permet la loi fédérale sur la chasse, indique le canton du Valais dans un communiqué.
L’abattage de l’animal a été permis entre les communes d’Ergisch et Unterbäch. Dans cette zone, la présence d’un loup isolé est attestée.

Cette autorisation sera valable durant 60 jours. Dans les autres régions du canton, les conditions ne sont pas réunies pour ordonner un tir, précise encore le canton.

SR/CH/c
Thèmes liés à l'article
LoupSécuritéprotection des troupeaux
Catégories
Les articles les plus lus