Le Bundestag élira le 8 décembre Olaf Scholz comme chancelier

Olaf Scholz, avant même son entrée en fonction, est déjà à pied d'oeuvre pour décider de nouvelles mesures contre la flambée épidémique. ©KEYSTONE/AP/Markus Schreiber
Allemagne
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le Bundestag procèdera mercredi 8 décembre à l'élection au poste de chancelier du social-démocrate Olaf Scholz. Il mettra ainsi un terme définitif aux 16 années au pouvoir d'Angela Merkel, a annoncé la chambre basse du Parlement allemand

Olaf Scholz, 63 ans, doit être élu par une majorité des 736 députés du Bundestag, avant la passation de pouvoirs le même jour avec la chancelière.

Le processus d'élection du chancelier, troisième personnage de l'Etat après le président de la République fédérale et la présidente du Bundestag, est très codifié.

Après son élection par les députés, le futur chancelier est reçu par le président qui lui remet, ainsi qu'à ses ministres, son "acte de nomination", marquant le début officiel de son mandat de quatre ans.

Coalition inédite

Le chancelier retourne ensuite au Bundestag pour y prêter serment, avant de gagner la chancellerie pour la passation de pouvoirs. Il sera alors à la tête d'une coalition inédite de trois partis, formée par les Sociaux-démocrates, les Verts et les Libéraux. Comme ses prédécesseurs, il effectuera son premier déplacement à Paris.

Cette élection va intervenir en pleine crise sanitaire en Allemagne. M. Scholz, avant même son entrée en fonction, est déjà à pied d'oeuvre pour décider de nouvelles mesures contre la flambée épidémique.

Le futur chancelier participait ainsi jeudi à une réunion avec Mme Merkel et les dirigeants des 16 régions pour décider de nouvelles restrictions, qui devraient viser en priorité les non vaccinés.

L'obligation vaccinale à laquelle M. Scholz est favorable pourrait, elle, être votée d'ici la fin de l'année, pour une entrée en vigueur en février ou mars.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus