Le 1er avril, la Suisse retrouvera sa vie d'avant le coronavirus

Les masques tombent le 1er avril ©Keystone-ats
Covid-19
La rédaction
de Rhône FM

Dès vendredi et comme attendu, la Suisse renouera avec une complète normalité. Terminé, les périodes d'isolement en cas d'infection par le Covid. Fini, les masques. Ou presque. En Valais, ils resteront obligatoires dans toutes les institutions sanitaires pour au moins un mois de plus.

La Suisse retrouvera officiellement sa vie d'avant le coronavirus dès le 1er avril. Le Conseil fédéral annonce que les dernières mesures sanitaires encore en vigueur seront levées vendredi. À partir de cette date-là, les personnes infectées par le Covid-19 n'auront plus à se soumettre à l'isolement de 5 jours. Le port du masque dans les transports publics et les établissements de santé ne sera plus obligatoire non plus. Les cantons assumeront à nouveau toute la responsabilité pour protéger la population. À ce titre, le Conseil d'Etat valaisan a décidé de maintenir l'obligation du port du masque dans les institutions sanitaires comme les hôpitaux, les cliniques et les EMS, ainsi que pour les soins à domicile, au moins jusqu'au 30 avril.

Selon le gouvernement, la situation sanitaire est suffisamment sous contrôle. Malgré le nombre toujours élevé de cas testés positifs et grâce au niveau d'immunité élevé dans la population, les hospitalisations aux soins intensifs n'ont pas augmenté de manière significative ces dernières semaines.

Un an de phase de transition

La Confédération et les cantons prévoient une phase de transition jusqu'au printemps 2023 durant laquelle la vigilance sera de mise. Concrètement, les structures permettant de réagir rapidement à un retournement de situation doivent être maintenues. On parle ici de centres de dépistage, de vaccination et de traçage des contacts.

Cette phase de transition fera l'objet d'une procédure de consultation jusqu'au 22 avril auprès des partenaires sociaux, des commissions parlementaires et des cantons. Cette consultation doit permettre de fixer les objectifs et la répartition des tâches.

SwissCovid désactivée

Le Conseil fédéral a également décidé de désactiver l'application SwissCovid. Avec la levée de l'isolement, cet outil perd de son utilité. Mais l'application pourra être remise en route rapidement si nécessaire. Les infrastructures informatiques seront donc maintenues en arrière-plan. Les données des utilisateurs enregistrées dans les systèmes de la Confédération seront elles supprimées.

Enfin, la Confédération va cesser de financer les tests répétés effectués dans les écoles et les camps. Elle entend aussi faciliter l'accès aux médicaments pour certaines catégories de personnes fortement immunosupprimées qui ne développent pas de protection immunitaire malgré plusieurs vaccinations.

ED/FG/Keystone - ATS

Audios liés:

Alain Berset : la phase aiguë de la crise est terminée
Catégories