A Lausanne, Vincent Perez laisse éclater sa passion pour le 7e art

Image par défaut ATS ©RFM
Cinéma
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La 5e édition des Rencontres du 7e Art à Lausanne débute ce week-end sur le thème "Miroir, Miroir, le cinéma face à lui-même". Son fondateur et président, Vincent Perez, se confie sur sa passion pour le cinéma et son enthousiasme pour un festival sans compétition.

Jusqu'au 20 mars, une cinquantaine de films qui ont "marqué l'histoire du cinéma ou l'oeuvre d'un cinéaste" sont proposés. "Le cinéma que je veux célébrer, c'est celui qui fait partie de l'oeuvre d'un auteur, d'un acteur ou d'une actrice, celui qui leur ressemble", affirme à Keystone-ATS Vincent Perez.

Le festival créé en 2018 par l'acteur, réalisateur et scénariste originaire de Lausanne propose en effet de voir ou revoir sur grand écran des chefs-d'oeuvre de l'histoire du 7e art et de rencontrer des réalisateurs et des acteurs. "Sans compétition. On sort du circuit de la vente et de la promotion. Juste pour la beauté et l'importance du cinéma comme mémoire de l'humanité", clame-t-il.

Réflexion et éclectisme

"J'aime ce concept de festival pédagogique et événementiel. C'est excitant, c'est formidable et ça fait du bien", s'enthousiasme le cinéaste qui habite à Paris. Projections, rencontres, tables rondes, conférences et masterclasses: "pour la passion et le plaisir du cinéma", répète-t-il à l'envi.

Pour cette 5e édition, le thème choisi est "Miroir, Miroir, le cinéma face à lui-même". "Ça m'est venu à l'esprit en prenant conscience qu'il existe de nombreux films qui racontent des histoires de cinéma. C'est donc le cinéma qui raconte le cinéma, le cinéma vu par ceux qui le font", explique le comédien qui a joué dans "Cyrano de Bergerac" de Jean-Paul Rappeneau, "Indochine" de Régis Wargnier, "La Reine Margot" de Patrice Chéreau, "Chacun sa vie" de Claude Lelouch ou encore "J'accuse" de Roman Polanski.

"C'est moi qui choisis le thème pour chaque édition. Ça vient d'une idée, puis ça devient une obsession, j'en discute ensuite autour de moi, je teste la thématique auprès de mon équipe", poursuit-il. "J'aime la réflexion qu'il y a autour d'une thématique qui permet en plus d'être très éclectique".

"Trésor" lausannois

Comment voit-il l'avenir de ces rencontres? "On est là pour rester, à Lausanne, et pour durer. On a fait le plus dur avec ces cinq premières éditions. C'est un travail laborieux chaque année, on souffre parfois pour trouver des fonds. Mais au final, j'ai la certitude que ces rencontres vont perdurer longtemps. Après cinq ans, la situation financière du festival est saine", relève-t-il.

Vincent Perez aime à souligner le cadre particulier de Lausanne. "Les invités viennent par passion mais aussi pour la beauté des paysages et l'accueil. Ils aiment la Suisse". Le cinéaste loue aussi un "trésor" dans la capitale vaudoise: la Cinémathèque suisse. "Notre festival se veut d'ailleurs une caisse de résonance pour accompagner la Cinémathèque suisse, sixième plus grande au monde".

Willem Dafoe à l'honneur

Cette année, c'est l'acteur américain Willem Dafoe qui est l'invité d'honneur. Il a joué dans plus d'une centaine de films, à Hollywwod comme dans le cinéma d'auteur. A Lausanne, l'acteur et réalisateur donnera une masterclass et présentera quatre films en public, dont "La dernière tentation du Christ" de Martin Scorsese. Le prix Think Cinema devait lui être remis samedi soir lors d'une cérémonie au Chaplin's World à Vevey pour célébrer l'ensemble de sa carrière.

Les acteurs et réalisateurs Gilles Lellouche et Daniel Brühl, les acteurs Jean Dujardin, Irène Jacob, Anne Brochet et Jean-Luc Bideau ainsi que le cinéaste Roland Joffé seront également de la partie. Sans oublier des compositeurs - Gabriel Yared et Jean-Benoît Dunckel - et des écrivains comme Anne Berest et Laurent Gaudé.

Le festival se déroule dans plusieurs cinémas et écoles (ECAL et EJMA) et à la Fondation Jan Michalski, à Montricher. Mais sans le cinéma Capitole, encore en travaux pour deux ans. Les rencontres et masterclasses sont diffusées sur le site, la chaîne Youtube et la page Facebook des rencontres du 7e Art.

Cinq coups de coeur

Vincent Perez livre ses quelques coups de coeur à l'affiche de cette édition 2022: "Sunset Boulevard" de Billy Wilder, "Huit et Demi" de Federico Fellini, "Bellissima" de Luchino Visconti, "Rêve de Mouette" d'Anne Brochet (en première mondiale) et le documentaire "Bombshell: The Hedy Lamarr Story" d'Alexandra Dean.

ATS