Lausanne remporte le duel des Lions, Fribourg a eu chaud

Keystone-ATS
Keystone-ATS

Lausanne a battu Zurich avec la manière lors de la soirée de National League. Un succès 5-2 avec notamment un doublé de Frolik pour une belle revanche.

Lausanne a battu Zurich avec la manière lors de la soirée de National League. Un succès 5-2 avec notamment un doublé de Frolik pour une belle revanche.

Ils étaient plusieurs à avoir entouré ce match dans leur agenda après les incidents du 21 novembre au Hallenstadion. Mark Barberio, depuis envoyé à Kazan en KHL, avait imprimé sa canne dans le visage de Garrett Roe et écopé de huit matches de suspension en plus d'une amende de plus de 11'000 francs. A l'issue de ce match gagné par son équipe, le coach Rikard Grönborg avait eu des mots maladroits à l'égard des Vaudois.

Lausanne avait donc de quoi se motiver pour cette rencontre. Surtout que les Zurichois ne traversent pas une période faste et qu'ils venaient à Lausanne 24 heures après avoir perdu à Genève. Mais ces derniers ont été accueillis par des Lausannois bien en jambes et désireux de profiter de ce match pour revenir à quatre points des Lions zurichois.

Pas malchanceux, le LHC a ouvert le score sur un penalty de Bertschy (7e). Et à la 12e, c'est Bozon qui a doublé la mise avec un puck qui a rebondi sur sa poitrine. Zurich a en outre dû composer avec le jeune gardien Robin Zumbühl dès la 21e minute. Blessé lors d'un choc avec Jäger à la 7e, Ludovic Waeber a tenu un tiers avant de céder sa place.

La seule lueur d'espoir du "Z" est venue à la 39e quand Sigrist a pu réduire la marque à 3-1. Seulement les Vaudois ont répliqué 17 secondes plus tard par Frolik. L'attaquant tchèque a tué tout suspense à la 52e avant que Malgin en réussisse un bijou pour la galerie mais inutile pour son équipe.

Fribourg se fait peur

A domicile contre Ajoie, Fribourg a joué à se faire peur. Le leader l'a finalement emporté 6-3. On s'attendait à une partie plutôt déséquilibrée entre le leader et la lanterne rouge. Surtout à Fribourg. Mais les Jurassiens ont su profiter des errements fribourgeois en début de match. La statistique des tirs après un tiers a fait hausser plusieurs sourcils. Avec 16 lancers à 6, les Ajoulots se sont montrés plus dangereux que les Dragons.

Menés 3-1 à la 29e, les hommes de Christian Dubé ont retroussé leurs manches pour écarter les Jurassiens. Le top scorer Chris DiDomenico a été impliqué sur le 3-3, le 4-3 et le 5-3. Comme d'habitude, la troupe de Gary Sheehan a coulé en fin de match. C'est là que la différence de niveau se fait le plus sentir.

De son côté, Bienne n'a pas eu de soucis pour repartir de l'Emmental avec la totalité de l'enjeu. Un succès 5-2 qui porte notamment le sceau de Toni Rajala. L'attaquant finlandais, muet depuis le 20 novembre, a signé un doublé en 4'15 au cours du tiers médian. Mike Künzle s'est également signalé avec un doublé. Les Tigres sont revenus à 5-2 en fin de match, mais les Seelandais ont réussi leur soirée.

Dans les deux derniers matches, Lugano a enlevé le derby tessinois 2-1 à Ambri. Même score pour Zoug face à Berne.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus
A la Une