L'Association valaisanne des musées fête ses quarante bougies avec une nouvelle publication

Sandrine Rovere
Rédactrice en cheffe adjointe

L'Association valaisanne des musées souffle ses quarante bougies cette année. Elle revient dans un ouvrage sur son histoire et les défis qu'elle doit encore relever.

Un acteur « central du paysage culturel valaisan ». C’est ainsi que le conseiller d’Etat Mathias Reynard décrit l’Association valaisanne des musées, qui fête cette année ses quarante ans. Un anniversaire que, COVID oblige, l’AVM ne pourra pas fêter en grande pompe et en public. Mais elle a publié, pour marquer le coup, un ouvrage de référence sur l’évolution du paysage muséal dans le canton.

Car, à la fin de la guerre, le Valais ne comptait qu’une petite dizaine d’espaces d’expositions. Depuis, ce chiffre a été multiplié par dix. Les explications d’Aurélia Basterrechea, la secrétaire générale de l’Association valaisanne des musées :

La diversité comme maître-mot

Si bien qu’aujourd’hui, parmi les 80 membres de l’AVM, c’est la diversité qui règne. Aurélia Basterrechea l’attribue aux caractéristiques qui ont fait le Valais au fil du temps.

Après quarante ans d’existence, l’Association valaisanne des musées est satisfaite de la vivacité de la branche dans le canton. Mais elle reconnait qu’il y a de gros défis pour l’avenir. Elle veut notamment davantage professionnaliser le travail des petites structures.

Des objets témoins de l'histoire du Valais

On l’a dit, pour fêter cet anniversaire, l’association a donc choisi de publier un ouvrage sur son histoire. Un ouvrage qui doit notamment mettre en lumière les plus petites institutions du canton, au travers de la quarantaine d’objets appartenant aux collections et présentées dans ce livre. Des objets qui racontent tous, à leur façon, l’histoire du Valais.

Thèmes liés à l'article
Catégories
Les articles les plus lus
A la Une