"L'arnaque aux sentiments" ou quand on tombe amoureux d'escrocs sur internet

pexels-cottonbro-8860208.jpg ©Pexels
Police
L'équipe d'animation
de Rhône FM

Malgré des années de campagnes et de prévention, les victimes de "l'arnaque aux sentiments" sont toujours très nombreuses, même ici en Valais. On en parle avec la police cantonale.

Un système bien rôdé, que tout le monde a l'impression de connaître et pourtant ! Chaque année en Valais, nombreuses sont les personnes à se faire avoir.

Qu'est-ce que l'arnaque aux sentiments?

C'est quand une victime crée un lien avec un faux profil sur les réseaux sociaux ou sur les sites de rencontre. L'escroc qui se cache derrière ce faux profil arrive à créer des sentiments, parfois même une "relation amoureuse à distance" avec leur victime. Les simples discussions peuvent durer des semaines voir des mois! L'escroc connait tout (ou presque) de la vie de sa victime et il va jouer avec ces infos pour lui demander de l'argent. Au début, des petites sommes, puis, les montants se feront de plus en plus grands. Les victimes ont l'impression d'aider et d'être utiles mais, si un jour elles décident de ne pas payer, alors leur "amoureux" va arrêter de leur écrire, jusqu'au moment où la victime va céder... Les sommes peuvent parfois être astronomiques.

Qui sont les victimes?

Souvent, il s'agit de personnes seules, en besoin d'affection ou d'amour. Les escrocs sont si patients qu'ils prêtent même une oreille aux propos de leur victime. Ces dernières se sentent en sécurité, écoutées et appréciées.

Les conseils de la police cantonale

Sur internet, il faut se méfier de tout. Si la personne que vous "rencontrez" sur internet habite à l'étranger, cela doit titiller votre curiosité. Si elle refuse de vous envoyer des photos, de se filmer ou de faire un Skype, prenez garde. Notez que même si il accepte de se filmer ou se prendre en photo, il se pourrait que ce soit un montage. De manière générale pour éviter tout problème, il ne faut jamais communiquer d'informations personnelles, ni envoyer d'argent en ligne. Les victimes peuvent en parler aux proches ou à la police et déposer plainte.

Podcasts liés:

"L'arnaque aux sentiments" très courante en Valais
Thèmes liés à l'article
Police ArnaquePrévention
Catégories
Les articles les plus lus