L'ancien secrétaire communal de Gondo-Zwischbergen partiellement acquitté

Le tribunal de district de Brigue a partiellement acquitté l'ancien secrétaire communal de Gondo-Zwischbergen.  ©Keystone-ats
Gondo
Diana-Alice Ramsauer
Journaliste RP

Fausses accusations, abus de pouvoir et violation du secret de fonction: le tribunal de district de Brigue a partiellement acquitté l'ancien secrétaire communal de Gondo-Zwischbergen.

Le tribunal de district de Brigue a partiellement acquitté l'ancien secrétaire communal de Gondo-Zwischbergen. Ce dernier comparaissait pour fausses accusations, abus de pouvoir et violation du secret de fonction. Il a totalement été acquitté concernant les deux premiers objets.

Il a par contre été blanchi en partie dans l'affaire de violation du secret de fonction. Le tribunal de district a condamné le prévenu à une peine pécuniaire de 30 jours-amendes à 90 francs, soit 2 700 francs, avec un sursis de deux ans. Le tribunal a par ailleurs rejeté les plaintes civiles. Le jugement n'est pas encore entré en force. Les parties peuvent encore faire appel auprès du tribunal d'arrondissement.

En mars 2015, l'ancien secrétaire communal de Gondo-Zwischbergen avait fait parvenir un "rapport d'enquête" personnel de 40 pages, qualifié de confidentiel, à différents représentants des autorités cantonales et fédérales. Il y défendait notamment la thèse selon laquelle une famille venue d'Italie avait systématiquement recours à des astuces pour obtenir des autorisations de séjour et accusait les membres de la famille de blanchiment d'argent et de falsification de documents.

En juillet 2016, cette famille ainsi que deux entreprises qu'elle possède avaient alors déposé une plainte pénale contre l'ancien président et l'ancien secrétaire communal de Gondo-Zwischbergen et s'étaient constituées partie civile.

dar/c
Thèmes liés à l'article
Droit & JusticeGondoEtat
Catégories
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
SkinRAG'N'BONE MAN