L'affaire des restaurateurs récalcitrants de Zermatt rebondit

Un des exploitants du restaurant à Zermatt qui avaient été arrêtés en novembre dernier par la police valaisanne pour n'avoir pas respecté de manière répétée les mesures anti-Covid, contre-attaque. ©Keystone-ats
Covid-19
La rédaction
de Rhône FM

Un des exploitants du restaurant à Zermatt qui avaient été arrêtés en novembre dernier par la police valaisanne pour n'avoir pas respecté de manière répétée les mesures anti-Covid, contre-attaque. Il a saisi la justice.

"L’affaire en lien avec ce dossier fait actuellement l’objet de procédures dirigées contre leurs propriétaires respectivement les exploitants, ainsi que de contre-plaintes d’un de ces derniers", indique jeudi à Keystone-ATS le ministère public valaisan, confirmant une information révélée par Canal 9. Les instructions sont toujours en cours, ajoute le parquet.

Les trois exploitants - un couple et leur fils - avaient été arrêtés le 31 octobre dernier après avoir refusé à plusieurs reprises de respecter dans leur restaurant les mesures sanitaires instaurées par les autorités pour lutter contre la propagation du coronavirus, notamment le contrôle des pass Covid. L'établissement avait été fermé deux jours plus tôt sur décision du Conseil d'Etat, mais malgré la pose de blocs de béton par la police devant l'établissement, ils avaient continué à servir les clients.

Les restaurateurs avaient échappé à la détention provisoire. Le tribunal des mesures de contrainte n'avait pas accédé à la demande émanant du ministère public valaisan. Il estimait que les conditions d'une détention n'étaient pas réunies.

dar/ats
Thèmes liés à l'article
ZermattCovid-19
Catégories
Les articles les plus lus