La Ville de Martigny entre dans un nouveau cycle de gros investissements

Une illustration de ce devrait être le passage inférieur de la Rue des Neuvilles
Budget 2022
Fabrice Germanier
Directeur de la rédaction

Martigny va beaucoup investir ces prochaines années et recourir largement à l'emprunt. Pas question, en revanche, d'augmenter les impôts, assure la présidente Anne-Laure Couchepin.

Martigny compte investir plus de 130 millions de francs bruts ces cinq prochaines années. La Ville entre donc dans un nouveau cycle de grosses dépenses. Cela débutera dès l'an prochain par une première tranche de 31 millions et demi (23.3 mios nets).

"C'est une période enthousiasmante pour Martigny" Anne-Laure Couchepin, présidente

Parmi les réalisations à venir, le sport se taillera une part conséquente avec les réfections de la salle de gymnastiques de l'école de Martigny-Bourg (5.6 mios) et du Stade d'Octodure (4.9 mios). 200 mille francs de mandats d'étude sont également prévus pour la patinoire qui devrait avoir pour modèle celle de Brigue, c'est-à-dire offrir environ 1500 places et une à deux surfaces de glace, a indiqué ce matin la présidente de Martigny, Anne-Laure Couchepin, lors de la présentation à la presse de ce projet de budget 2022.

Autre volet important : la construction d'un passage inférieur à la Rue des Neuvilles (12 mios dont 7 de subventions fédérales) qui devrait débuter à l'automne. Cela permettra au trafic de passer sous la voie du St-Bernard Express et donc de supprimer le passage à niveau.

Pas de hausse d'impôts

Le hic, c'est que la marge d'autofinancement de Martigny est en recul, à 6.2 millions de francs, et ne permettra de ne financer qu'à hauteur de 26.7% le volume d'investissements nets prévus l'an prochain. Pour le solde, il faudra recourir à l'emprunt, pour 17 millions de francs. Cela portera l'endettement par habitant à 2299 francs à la fin 2022. Mais une augmentation d'impôt n'est pas du tout à l'ordre du jour, ni même dans le plan financier quinquennal, assure Anne-Laure Couchepin.

Le Conseil général se prononcera sur ce projet de budget le 14 décembre prochain.

FG
Thèmes liés à l'article
Les articles les plus lus