La tempête "Roxana" balaie la Suisse, moins de dégâts que prévu

A Winterthur, l'isolation de la façade d'un bâtiment s'est détachée, ce qui a nécessité la fermeture d'une route. ©Stadtpolizei Winterthur
Météo
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La tempête Roxana a traversé la Suisse dans la nuit de dimanche à lundi avec des pointes à plus de 100 km/h. Les dégâts ont été moins importants que prévu. Les pompiers ont été appelés principalement pour des chutes d'arbres.

Les rafales les plus fortes ont atteint près de 180 km/h, a annoncé Meteonews lundi. Au nord, le vent a faibli lundi matin.

La tempête a surtout touché la Suisse alémanique. En Valais, selon la police, seules quelques interventions ont été menées pour des branches tombées sur les routes. A Martigny, quelques éléments du toit d'une infrastructure de tennis ont été emportés, mais "rien de grave".

A Neuchâtel, un éboulement s'est produit sur la H10 vers Fleurier, juste avant le tunnel de Rutelin, mais ne serait pas forcément lié à la tempête, selon la police. La route est fermée pour une durée indéterminée. Des pierres et un arbre sont tombés sur la voie.

Dans le canton du Jura, la police n'a enregistré que quelques chutes d'arbres sur la chaussée et quelques tuiles envolées. A Genève, aucun dégât n'a été signalé.

Routes bloquées à Zurich

Dans le canton de Zurich en revanche, pompiers et police ont dû intervenir plus de 50 fois pour des arbres et des branches tombées ainsi que des objets arrachés bloquant des routes, a indiqué la police. A Andelfingen, une automobiliste est entrée en collision avec un arbre brisé, mais n'a pas été blessée.

En ville de Zurich, une vingtaine d'interventions ont eu lieu, principalement pour des branches arrachées, des barrières de chantier renversées et des conteneurs à déchets qui s'étaient mis à fonctionner de manière autonome. Le trafic ferroviaire vers l'Uetliberg a été temporairement perturbé par la chute d'un arbre.

Façade arrachée

A Winterthour, l'isolation de la façade d'un bâtiment s'est notamment détachée, ce qui a nécessité la fermeture d'une route.

Dans le canton de Thurgovie, le conducteur d'un scooter électrique a été légèrement blessé en entrant en collision avec un arbre tombé sur la route à Islikon (TG).

Dans le canton de Berne, la police a reçu quelque 50 appels. Des arbres et des branches sont tombés sur la chaussée. Des barrières de chantier ont aussi été renversées.

Electricité coupée en Argovie

Dans le canton d'Argovie, police et pompiers ont dû intervenir 27 fois, la plupart du temps pour des chutes d'arbres et de barrières.

Vers 23h00, l'électricité a été coupée entre Mülligen et Birmenstorf, probablement par la chute d'un arbre. Le courant a été rétabli à 00h50.

La force d'un ouragan

Sur les sommets, la tempête a fait rage de manière particulièrement violente. Selon Meteonews, "Roxana" a atteint la force d'un ouragan (plus de 118 km/h) à différentes stations de mesure.

La plus forte rafale a été mesurée au Gornergrat avec 179 km/h, suivi du Jungfraujoch avec 173 km/h. Au Titlis (LU), les rafales ont atteint de 165 km/h, au Säntis 154 km/h et au Pilatus (LU) 147 km/h.

Selon SRF Meteo, des rafales d'ouragan ont également été enregistrées à basse altitude, notamment à Altdorf (UR) (123 km/h) et Zurich Fluntern (122 km/h). A Lucerne, Bad Ragaz (SG) et Glaris, on a mesuré 117 km/h. En plaine, les vents ont oscillé entre 70 et 90 km/h sur une grande partie du territoire, selon MétéoSuisse.

Trafic ferroviaire perturbé

La tempête a également perturbé le trafic ferroviaire. Ainsi, selon les CFF, le chargement des voitures au col de l'Oberalp (UR/GR), a été interrompu lundi matin en raison des vents.

Le chargement des voitures a aussi été suspendu au col de la Furka, entre Oberwald (VS) et Realp (UR). Motif: la fermeture de la route entre Realp et Hospental en raison du risque d'avalanche. Les activités ont repris au cours de l'après-midi dans les deux endroits.

Le risque d'avalanche reste élevé

Selon l'Institut suisse pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF), des précipitations intenses ont accompagné la tempête. L'ouragan a transporté à la fois de la neige fraîche et de la neige ancienne, et il y a parfois d'épaisses accumulations de neige soufflée. Le danger d'avalanche est élevé dans tout l'espace alpin.

D'ici lundi après-midi, 30 à 50 centimètres de neige fraîche étaient attendus sur le versant nord des Alpes, et 20 à 40 centimètres dans le Jura et la région du Gothard. Les vents devaient d'abord rester forts, puis s'atténuer dans le courant de la journée.

Derrière le front froid, la pression atmosphérique a brusquement augmenté au nord des Alpes, ce qui a entraîné une différence de pression d'environ 10 hectopascals entre Zurich et Lugano, selon Meteonews.

Un foehn du nord tempétueux a donc soufflé lundi dans les vallées alpines sur le versant sud des Alpes, avec des pointes dépassant localement les 100 km/h, et parfois encore la force d'un ouragan en montagne.

ATS
Les articles les plus lus