La règle des 2G n’aura pas la peau de la culture valaisanne

Le monde des spectacles souffre de la pandémie (illustr : théâtre du Baladin à Savièse)  ©baladin
Culture
Christian Hermann
Rédacteur en chef adjoint

Dans le prolongement de la décision du parlement vendredi dernier, le service valaisan annonce la prolongation des mesures de soutien contre les effets du covid pour une durée d’un an.

Les nouvelles mesures pour lutter contre le covid ne vont pas plomber la culture valaisanne. Les artistes et autres intermittents du spectacle n’auront pas eu à attendre longtemps pour voir arriver leur planche de salut, quasi en même temps que la règle des 2G.
Les aides prévues jusqu’à la fin de cette année sont prolongées d’un an, annonce le service valaisan de la culture. Les délais pour le dépôt des demandes d’indemnisation ont été rallongées.
Les indemnisations sont dorénavant aussi accessibles aux intermittents et pas uniquement aux acteurs culturels ayant le statut d’indépendant. « Les intermittents pouvant bénéficier d’indemnisations sont les salariés engagés pour une durée déterminée qui depuis 2018 peuvent attester d’au moins quatre engagements à durée déterminée, auprès d’au moins deux employeurs différents du secteur culturel ».

"C’est un véritable soulagement", se réjouit Anne-Catherine Sumermeister, cheffe du service de la culture.
 

Les acteurs de la culture valaisanne devaient être soutenus plus longtemps, se réjouit Anne-Catherine Sutermeister


Sur 2020, 7 millions ont déjà pu être redistribués. C’est l’ordre de grandeur qui devrait se concrétiser à nouveau en 2022. Tous les renseignements sur la page ordonnance-covid-19 du site vs.ch/web/culture.
 

CH
Catégories
album_image
En ce moment
Mao BoyINDOCHINE