La Race d'Hérens Tour : un soutien aux organisateurs de combats de reines

Combat reines ©Keystone-ATS
Agriculture
Didier Morard
Journaliste

L'émotion au cœur du patrimoine. C'est ce qu'espère faire perdurer la Fédération nationale de la race d'Hérens. Elle a lancé ce mercredi un nouveau concept à Sion.

Petite révolution dans le milieu des vaches. Les combats de reines régionaux et la Finale nationale sont désormais regroupés sous une même entité. Son nom : la Race d'Hérens Tour. Le concept vise à encourager les syndicats d'élevage à continuer d'organiser des combats. Ces matchs sont de plus en plus difficiles à mettre sur pied en raison du manque d'organisateurs, de bénévoles, de l'importance de la logistique du risque financier engendré par une organisation. La Race d'Hérens Tour – qui émane de la Task force lancée en 2019 par l'Etat du Valais – vise à aider les organisateurs : diminution des coûts d'infrastructures, financement des officiels, soutien à la promotion de l'évènement et aide logistique.

Un patrimoine national

Le budget de la Race d'Hérens Tour se monte à 2,2 millions de francs. Au total – et grâce aussi à un organe de promotion globale des combats – 50'000 visiteurs sont attendus sur tous les matchs régionaux et lors de la Finale nationale en mai. Des spectateurs qui viennent des quatre coins du pays et que la Race d'Hérens Tour souhaite encore renforcer. " L'objectif c'est que la race d'Hérens puisse devenir un symbole suisse" espère Mélanie Montani-Rey, responsable de la Race d'Hérens Tour. A la Finale nationale, 39% des visiteurs proviennent d'autres cantons.

"Un syndicat seul aujourd'hui ne va jamais se lancer sur une telle manifestation."Fabien Sauthier, président de la Fédération Suisse d'élevage de la race d'Hérens

La Finale nationale des combats de reine aura lieu les 7 et 8 mai prochains. Elle est organisée par le syndicat d'élevage de Lens-Icogne avec le soutien de la région de Crans-Montana. " Cette année, c'est une région complète qui organise. On a les communes et les sociétés autour qui sont obligées de donner un coup de main. Un syndicat seul aujourd'hui ne va jamais se lancer sur une telle manifestation", précise Fabien Sauthier, président de la Fédération Suisse d'élevage de la race d'Hérens (FSEH).

Une arène fixe à Sion ?

Présent ce mercredi, le président du comité d'organisation de la Finale nationale 2022, David Bagnoud a salué la mise en place de la Race d'Hérens Tour. Celui qui est également président de la commune de Lens a toutefois lancé un cri d'alarme pour demander une arène fixe pour la Finale nationale des combats de reines. La réponse de Blaise Maître, gérant de la FSEH, ne sait pas fait attendre. Il a indiqué qu'un PDR – un projet de développement régional – avait été déposé fin 2021 par la Ville de Sion. Le projet prévoit la construction d'une infrastructure fixe pour les combats de reines.

DM/C

Podcasts liés:

Lancement de la Race d'Hérens Tour: un concept vise à soutenir les organisateurs des combats
Catégories
Les articles les plus lus