La quarantaine pour entrer en Suisse est supprimée

La délégation fédérale valaisanne est montée au front pour exiger l'abolition de la mesure ©KEYSTONE/CHRISTIAN MERZ
Coronavirus
Oriane Binggeli
Journaliste RP

Le Conseil fédéral fait machine arrière concernant la quarantaine imposée aux voyageurs venus de pays où se développe un variant préoccupant.

La quarantaine pour entrer en Suisse, imposée la semaine dernière dans l'urgence à l'annonce du nouveau variant omicron, est supprimée. A la place, le Conseil fédéral durcit le régime de tests. Les nouvelles obligations entrent en vigueur dès vendredi minuit.

 Pour empêcher autant que possible l'arrivée d'omicron en Suisse, les tests sont imposés pour toutes les entrées dans le pays. Cette règle s'applique aussi aux personnes vaccinées et guéries.

 Outre un test PCR avant l'entrée en Suisse, un deuxième (PCR ou antigénique) doit être effectué entre le quatrième et le septième jour après l'entrée en Suisse. Il s'agit de repérer des personnes infectées juste avant de partir ou pendant leur voyage. Les coûts sont à la charge des personnes concernées.

 Les ressortissants de pays tiers non vaccinés qui souhaitent entrer en Suisse depuis un pays de l'espace Schengen pour des séjours sans activité lucrative de 90 jours au plus au cours d’une période de 180 jours se verront refuser l'entrée. Cela concerne les séjours touristiques et les visites. Des exceptions sont prévues. Les pays et régions à risque figurent sur une liste actualisée en permanence.

ATS/FG

Audios liés:

Alain Berset : les nouvelles règles d'entrée en Suisse
Le soulagement de Patrick Bérod, directeur de l'association hôtelière valaisanne
Simon Wiget, directeur de Verbier Tourisme
Thèmes liés à l'article
covidQuarantaine
Catégories