La police valaisanne prévient: gare à la hausse d’accidents impliquant des trottinettes électriques

La police valaisanne veut prévenir plutôt que guérir ©police-vs
Prévention
Christian Hermann
Rédacteur en chef adjoint

La recrudescence d’accidents impliquant des trottinettes électriques pousse la police valaisanne à faire campagne. De nombreux comportements dangereux aux guidons de ces engins sont constatés.

La méconnaissance des obligations à respecter lors de l’usage d’une e-trottinette y joue probablement un rôle, s'inquiète la police qui rappelle que les trottinettes électriques sont classées dans la catégorie "cyclomoteurs légers" avec une vitesse qui ne doit pas dépasser 20km/h, pour une puissance maximale de 0.5 Kw.

En 2019, deux accidents impliquant des e-trottinettes se sont produits, l'un d'eux avec un blessé grave. L'an dernier, sept accidents avec ce genre d’engin électrique ont été recensés. Deux personnes ont été légèrement blessées, trois autres l’ont été grièvement.

La police rappelle dans un communiqué qu'il est interdit de circuler sur le trottoir avec une e-trottinette. C'est la piste cyclable ou la chaussée qui doit être empruntée. Entre autre conseils, elle recommande de porter un casque et de se protéger les poignets, les coudes et les genoux. Par ailleurs, les e-trottinettes ne sont autorisées qu'à partir de 14 ans et avec un permis de conduire de catégorie M exigé jusqu'à 16 ans.

CH/c
Thèmes liés à l'article
Prévention VéloDeux-rouese-mobilité
Catégories