La police abat un bovin enragé qui a blessé trois personnes à Zoug

La police a dû abattre un bovin déchaîné samedi à Zoug après qu'il a blessé trois personnes. ©Police cantonale zougoise
Agriculture
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Un bovin enragé a blessé trois personnes, dont une grièvement, samedi matin à Zoug, après s'être enfui d'un site d'élevage. N'arrivant pas à le capturer, la police a finalement abattu l'animal.

Vers 08h00, le bovin s'est échappé alors qu'un camion de transport d'animaux était en train d'être déchargé sur un site d'élevage à Zoug. Un homme de 32 ans a essayé de l'arrêter mais l'animal l'a traîné sur le sol sur une vingtaine de mètres, explique la police cantonale dans un communiqué.

Bousculé, un homme de 81 ans est également tombé. Il s'est rendu chez le médecin par ses propres moyens.

Les agriculteurs présents sur le site n'ont pu ni capturer ni calmer le bovin de deux ans. Ce dernier s'est enfui le long de la promenade du lac en direction du centre-ville.

Une femme grièvement blessée à la tête

Des membres des forces d'intervention et des paysans ont à nouveau essayé de le capturer, mais la tentative a échoué car l'animal était agressif. Lors de cette opération, il a piétiné une femme de 30 ans et l'a grièvement blessée.

Souffrant de graves blessures à la tête, la malheureuse a été héliportée par la Rega dans un hôpital hors du canton. Comme il constituait un danger pour les passants, un policier a abattu l'animal avec un fusil.

ATS
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
AlwaysGAVIN JAMES