La plus grosse dent d'ichtyosaure trouvée dans les Grisons

Image par défaut ATS ©RFM
Paléontologie
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Des fossiles d'ichtyosaures géants vieux de 200 millions d'années retrouvés dans les Grisons livrent peu à peu leurs secrets. A l'époque, ces reptiles marins pouvant atteindre vingt mètres de long s'y ébattaient le long d'un littoral océanique.

L'équipe de Martin Sander, de l'Université de Bonn (D), avec la collaboration de Heinz Furrer, ancien curateur du Musée de paléontologie de l'Université de Zurich, s'est penchée notamment sur une dent dont la racine fait six centimètres de diamètre. Il s'agit de la plus grosse dent d'ichtyosaure jamais trouvée, selon ces travaux publiés dans le Journal of Vertebrate Paleontology.

On ignore toutefois la taille exacte des trois reptiles dont les restes ont été retrouvés dans les Alpes grisonnes - au Chrachenhorn, au Tinzenhorn et à la Schesaplana - entre 1976 et 1990 par l'équipe de Heinz Furrer. L'un d'eux pouvait faire une quinzaine de mètres selon les auteurs, qui disposaient également d'une vertèbre et de côtes pour leurs estimations.

Ce n'est que la deuxième fois qu'une dent aussi grande peut être attribuée à un ichtyosaure. La plupart des spécimens de grande taille étaient en effet sans dents et aspiraient leurs proies, contrairement à leurs congénères plus petits.

Formes géantes

Les ichtyosaures sont apparus il y a 250 millions d'années, lorsque 95% des espèces marines ont disparu. Piscivores et vivipares, ils devaient aller respirer à la surface comme les dauphins et baleines actuels.

Des formes géantes sont apparues il y a 200 millions d'années, avant leur extinction progressive. Le plus gros, Shastasaurus sikanniensis, long de 21 mètres, a été retrouvé en Colombie-Britannique (Canada).

Les sites où ces fossiles ont été mis au jour dans les Grisons font partie d'une unité stratigraphique des Alpes orientales, la formation de Kössen, qui s'étend jusqu'à l'est de l'Autriche. Il s'agit de sédiments accumulés au Trias (-250 à -200 millions d'années), lorsque l'océan Thétys recouvrait de larges parties de cette zone.

Il s'agissait en ce temps-là d'une région côtière plate peu adaptée à des reptiles marins rapides pouvant peser plusieurs dizaines de tonnes. Certains s'y sont vraisemblablement échoués.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus