La phase des fortes restrictions touche à sa fin, estime Maurer

Ueli Maurer est favorable à une levée de la quarantaine (archives). ©KEYSTONE/ANTHONY ANEX
Coronavirus
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La phase des mesures fortes prises pour lutter contre le coronavirus pourrait bientôt s'achever, estime le ministre suisse des finances Ueli Maurer. Mais la pandémie ne sera pas sous contrôle avant trois ou quatre ans au niveau mondial, ajoute-t-il.

"Cela signifie que nous devrons réfléchir à une stratégie de vaccination", poursuit M. Maurer dans un entretien diffusé lundi dans le journal alémanique Blick. La responsabilité doit passer de l'Etat "aux gens, aux parents, aux médecins de famille".

La société est plus divisée que jamais, constate le démocrate du centre zurichois. "Je connais des personnes qui ont construit une maison ensemble, qui ont vécu paisiblement 40 ans [dans leur appartement respectif, ndlr] et qui ne se disent même plus bonjour".

Réouverture par étapes

Si l'Etat ne veut pas perdre totalement la confiance de ses citoyens, "nous devons revenir rapidement à la normalité", estime M. Maurer. Il plaide pour une réouverture par étapes, qui devrait aller en s'accélérant pour aplanir les oppositions.

Et la première mesure qui peut être levée, c'est la quarantaine, lâche le conseiller fédéral. "Elle coûte le plus cher au niveau économique".

Il y a quelques jours, le ministre de la santé Alain Berset a laissé entrevoir pour mercredi une levée de la quarantaine pour les personnes ayant été en contact avec des infectés au Covid-19 et la fin de l'obligation de travailler à domicile. Il a également annoncé des consultations pour des mesures supplémentaires.

ATS
Les articles les plus lus