«La Patrouille doit rester fidèle à elle-même»: Roger Schwery, nouveau commandant de la PDG

Colonel EMG Roger Schwery, commandant de la Patrouille des Glaciers ©Rhône FM
Ski alpinisme
Hugo Da Custodia
Journaliste RP

Entre le 17 août, jour de sa nomination officielle et le 30 septembre, fin du processus d’inscription, le nouveau commandant de la Patrouille des Glaciers, Roger Schwery, a rapidement été mis dans le bain. Nous avons pu le rencontrer au commandement de la PDG à St-Maurice.

Dans moins de 200 jours, des centaines de participants s’élanceront à nouveau sur la mythique Patrouille des Glaciers. Et ce n’était pas gagné d’avance. Au mois de mars 2020, soit quelques semaines avant la précédente édition, tout tombait à l’eau pour cause de COVID. Les grands rassemblements étaient alors interdits tandis que l’armée suisse avait surtout d’autres missions à assurer au plus fort de la pandémie. Et depuis la dernière PDG, celle de 2018, passablement de changements sont intervenus.

Un Haut-Valaisan aux commandes

Le 17 août dernier, le colonel EMG Roger Schwery (son portrait à découvrir au bas de l'article) a en effet remplacé son homologue Daniel Jolliet à la tête de la Patrouille des Glaciers. Cette nomination est intervenue dans un contexte particulier.

« Nous avons pris plusieurs mesures pour qu’on parle à nouveau en bien de la course. » Roger Schwery

Car la PDG a non seulement souffert de son annulation mais aussi des affaires révélées depuis (en lien avec l’ASPdG, association qui gère les intérêts privés et le sponsoring). Pas de quoi effrayer le nouveau commandant haut-valaisan Roger Schwery. Pense-t-il que l’image de l’évènement a vraiment été écornée ? « Oui, répond-il, mais maintenant nous avons pris plusieurs mesures pour qu’on parle à nouveau en bien de la course et qu’elle rayonne à nouveau. »

Les patrouilleurs au centre des intérêts

L’armée se charge de la course et seulement de la course. Précision toujours utile que le commandant de la PDG a tenu à rappeler lorsque nous lui avons demandé de commenter les fameuses affaires. La promotion de l’événement ce n’est pas son dossier. En revanche ce que Roger Schwery maîtrise, ce sont tous les aspects logistiques et notamment la sécurité. Ce qui lui permet d’affirmer : « la Patrouille des Glaciers est une des courses les plus sûres qui existent au monde. »

S’il affirme que la PDG est sûre, c’est aussi parce que Roger Schwery connait très bien cet évènement. Militaire de carrière, le colonel de l’état-major a participé à la course en tant que patrouilleur. Mais il a également œuvré au cœur de son organisation lors de plusieurs éditions.

« Tout le Valais attend que cette course puisse avoir lieu en 2022. » Roger Schwery 

Cette grande expérience lui donne un très bel aperçu des tâches qui l’attendent. Les prochaines étapes : déléguer. « Il me reste à finaliser les ordres, confirme-t-il. Pour qu’ensuite on puisse donner le départ de cette Patrouille au mois d’avril. Tout le Valais attend que cette course puisse avoir lieu en 2022. »

Qui est Roger Schwery ?
Nommé au mois d’août dernier au poste de commandant de la Patrouille des Glaciers, le Haut-Valaisan Roger Schwery apprivoise petit à petit son nouveau rôle. Quelques jours à peine après la fin du processus d’inscriptions pour la prochaine édition de la PDG, nous avons pu le rencontrer à St-Maurice.

Ci-dessous retrouvez d’autres extraits de l’interview de Roger Schwery diffusés dimanche 10 octobre 2021 dans le cadre de notre émission Zone Mixte.

HDC
Thèmes liés à l'article
Catégories
Les articles les plus lus