La pandémie accélère pour la première fois depuis janvier

Le nombre de nouveaux cas de coronavirus a augmenté notamment en Europe sur une semaine selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève. ©Keystone/MARTIAL TREZZINI
Coronavirus
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La pandémie liée au coronavirus accélère à nouveau dans le monde pour la première fois depuis fin janvier. Le nombre de nouveaux cas a augmenté d'environ 10% la semaine dernière.

Selon des données publiées mardi soir par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève, près de 11,5 millions de contaminations ont été observées sur une semaine. La situation reste notamment très difficile dans le Pacifique occidental où le nombre de nouvelles infections s'est étendu de 29%.

Mais d'autres régions, qui pouvaient s'appuyer sur des reculs ces dernières semaines, sont également affectées. L'Europe doit faire face à une augmentation de 2%, moins que l'Afrique. Et en revanche, une baisse d'environ un quart a été identifiée dans les autres territoires.

Décès en baisse

Côté nouveaux décès, la situation s'améliore. Leur nombre a diminué de 18% sur une semaine, à un peu plus de 43'000. Seul le Pacifique occidental fait face à une augmentation des nouvelles victimes. En Europe, la baisse a atteint environ un quart et le recul s'établit même à près de la moitié en Afrique et en Méditerranée orientale.

L'importance d'Omicron s'est encore étendue sur un mois par rapport aux autres variants et celui-ci rassemble presque la totalité des séquençages. Au total, plus de six millions de personnes ont succombé au coronavirus depuis le début de la pandémie. Environ 460 millions ont été infectées.

ATS
Les articles les plus lus