La justice valaisanne devra rejuger un homme acquitté à tort de viol et contrainte sexuelle

Le palais de justice de Sion qui abrite le Tribunal cantonal. ©Keystone-ats
Justice
Didier Morard
Journaliste

La justice valaisanne devra rejuger un homme acquitté à tord de viol et de contrainte sexuelle sur son amie. Décision rendue ce lundi par le Tribunal fédéral.

La justice valaisanne est déboutée par le Tribunal fédéral. Le TF estime que le Tribunal cantonal a acquitté à tort un homme accusé de viol et contrainte sexuelle sur son amie. Selon les juges de Mon Repos, les propos de la victime, retranscrits à partir de vidéos, montrent bien qu'elle n'était pas consentante même si, par peur de son compagnon, elle n'a pas résisté physiquement. En première instance, l'homme avait été libéré en novembre 2018 des chefs de séquestration, viol et contrainte sexuelle notamment. En revanche, il avait écopé de 15 mois ferme pour lésions corporelles simples sur un tiers, dommage à la propriété, conduite sans permis et infractions aux lois sur les armes et les stupéfiants. En février 2021, le Tribunal cantonal du Valais a réduit sa peine à 10 mois avec sursis.

Dans un arrêt publié ce lundi, le Tribunal fédéral annule ce verdict en raison d'une appréciation arbitraire des preuves. La cause est renvoyée à la justice valaisanne afin qu'elle condamne l'accusé pour contrainte sexuelle et viol, en plus des infractions déjà retenues.

DM/ats
Thèmes liés à l'article
Les articles les plus lus