La formation numérique du personnel enseignant valaisan «manque d'ambitition»

Un PC d'IBM datant de 1981: l'entreprise informatique américaine a été la première à équiper ses ordinateurs de baies à disquettes. ©KEYSTONE/EPA/IBM/HO
Numérique
La rédaction
de Rhône FM

Un postulat qui sera discuté lors de la prochaine session du Grand Conseil exige que l'apprentissage approfondi des technologies numériques commence déjà à l'école primaire. Le personnel enseignant devrait être formé en conséquence.

L'apprentissage des technologies numériques doit commencer tôt déjà à l'école obligatoire. C'est en substance ce que revendique un postulat du libéral radical Mathieu Couturier, traité mardi prochain au Grand Conseil valaisan. Le député demande en parallèle que le personnel enseignant soit formé  en conséquence. Selon lui, les modules d'apprentissage effectués par les profs manquent clairement d'ambition.

Il compare le Valais à son voisin vaudois qui a investi plus de 30 millions de francs pour le déploiement de l'éducation numérique lors des trois premières années de la mise en œuvre du plan. Il souhaite donc un agenda clair afin d'introduire les notions d'usage de la technologie, la connaissance des médias et la science informatique aux élèves de primaire et secondaire.

dar
Thèmes liés à l'article
Grand ConseilNumériquePLR
Catégories
Les articles les plus lus