La députation sierroise se mobilise pour sauver le contournement routier de la Cité du Soleil

Sierre ouest : le giratoire de Rossfeld ©Etat du Valais
Mobilité
Fabrice Germanier
Directeur de la rédaction

La députation sierroise est remontée. A l'exception des élus Verts, elle juge inacceptable les tergiversations relatives au contournement routier de la Cité du Soleil. Débat urgent au Grand Conseil.

La députation sierroise se mobilise pour sauver le contournement routier de Sierre. A l'exception des élus écologistes, elle demande au Conseil d'Etat la reprise immédiate du dossier. Le Grand Conseil en débattra en urgence, vendredi en fin de matinée.

Il faut dire que le projet a du plomb dans l'aile. Le service cantonal des forêts, des cours d'eau et du paysage a émis un préavis négatif. Il a demandé une nouvelle expertise géologique qui ne devrait pas tomber avant trois ans au moins. Le service de la mobilité, lui, avance un souci de financement.

Ce projet de contournement de Sierre est pourtant à l'étude depuis plus de dix ans et a été inscrit au plan directeur cantonal, homologué par la Confédération, en 2015. Pour Anthony Lamon, député PDC et municipal de la Ville de Sierre, il faut arrêter de tergiverser.

Anthony Lamon

Actuellement, 20 mille véhicules transitent chaque jour sur le tronçon Sierre-Ouest – hôpital qui dessert également la destination touristique de Crans-Montana. Le député socialiste de Mollens, Tarcis Ançay, estime que le canton se cherche des prétextes pour ne rien entreprendre.

Tarcis Ançay

Le projet de contournement de Sierre est évalué à environ 80 millions de francs.

FG
Thèmes liés à l'article
Sierrecontournement
Catégories