La Confédération recommande le vaccin pour les enfants de 5-11 ans

Le double vaccin est désormais recommandé pour les enfants de 5 à 11 ans, a annoncé l'OFSP vendredi (archives). ©KEYSTONE/AP/Nam Y. Huh
Coronavirus
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La Confédération recommande désormais la vaccination avec deux doses pour les enfants âgés de 5 à 11 ans. La recommandation vaut en particulier pour les enfants atteints d'une maladie chronique.

La recommandation se fonde sur l’autorisation, par Swissmedic, du vaccin à ARNm de Pfizer/BioNTech, ont annoncé l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) et la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV) mardi.

Dès que le vaccin sera disponible, les parents ou les représentants de l'autorité parentale qui le souhaitent pourront faire vacciner leur enfant après une pesée des avantages et des risques sur le plan individuel.

La recommandation vaut en particulier pour les enfants de cette tranche d’âge déjà fortement atteints dans leur santé en raison d’une maladie chronique. Elle vaut également en priorité pour les enfants qui ont des contacts étroits avec des adultes vulnérables vivant dans le même foyer, par exemple si ceux-ci ne peuvent pas se protéger par la vaccination en raison d’une immunodéficience.

Enfin, la vaccination est aussi particulièrement recommandée aux enfants guéris du Covid-19 et qui ont eux-mêmes des problèmes de santé ou des contacts étroits avec des personnes vulnérables atteintes d’immunodéficience ne pouvant pas se protéger par la vaccination. Pour ces enfants, une dose de vaccin est suffisante.

Actuellement, aucune vaccination n’est recommandée pour les autres enfants guéris du Covid-19. Sur ce point, la Suisse n'a pas voulu suivre l'exemple de l'Autriche, qui a décidé de déjà administrer des doses pour adultes à certains enfants. "Cette formule est difficile à administrer aux enfants en raison des dosages", a précisé Virginie Masserey mardi devant la presse.

Vaccin spécialement développé

Les enfants âgés de 5 à 11 ans seront exclusivement vaccinés avec la formulation spéciale de Comirnaty développée pour eux et approuvée par Swissmedic vendredi dernier. Comme d’ordinaire, Pfizer livrera les doses de ce vaccin dans les trois à quatre semaines suivant l’autorisation. Ces vaccins seront ainsi disponibles en Suisse à partir de début janvier 2022.

La vaccination des enfants est gratuite. Le financement et la facturation seront effectués de la même manière que pour les adultes. La Suisse a commandé suffisamment de doses pour pouvoir vacciner les enfants de cette tranche d’âge.

Les cantons décident et communiquent à partir de quand et où les parents peuvent inscrire leur enfant pour la vaccination.

6 millions d'enfants vaccinés aux USA

Devant les médias, Christoph Berger, président de la Commission fédérale pour les vaccinations a ajouté que 6 millions d'enfants ont déjà été vaccinés aux Etats-Unis, dont 2 millions ont reçu la 2e dose.

Une étude clinique a été réalisée, c'est la base pour une autorisation comme elle a été délivrée aux Etats-Unis et dans l'UE. Le vaccin est sûr: les effets graves n'ont pas pu être exclus avec certitude, mais il n'y a par exemple pas eu de cas de myocardites aux Etats-Unis, un effet secondaire possible.

Plus on est jeune, plus le déroulement d'une infection au Covid-19 est léger, a rappelé M. Berger. Un quart des enfants a eu le Covid-19, mais ils sont rarement hospitalisés pour cette raison et il n'y a pas de mortalité: s'ils sont à l'hôpital, c'est avec le coronavirus et non pas à cause du coronavirus.

Seule grave complication après une infection, une forte réaction inflammatoire du corps. En Suisse, 150 cas ont été répertoriés chez les enfants.

La vaccination des enfants n'aura que peu d'effets sur la circulation du variant delta parmi la population, a-t-il reconnu. Elle ne déploie ses effets que si les adultes sont vaccinés aussi. Mais elle protège les enfants de complications et d'effets négatifs corollaires comme la mise en quarantaine par exemple.

ATS
Les articles les plus lus