La CCC à nouveau sur la sellette politique

En Valais, toutes les constructions hors zone à bâtir sont du ressort de la CCC ©Keystone-ATS
Constructions
Fabrice Germanier
Directeur de la rédaction

Jugée plus royaliste que le roi, accusée de manquer de sens pratique, la Commission Cantonale des Constructions est à nouveau sur la sellette. Le Grand Conseil en débattra la semaine prochaine.

La CCC, la Commission Cantonale des Constructions, fait à nouveau l'objet de critiques. C'est, cette fois, sa composition qui est remise en cause par l'intermédiaire d'une initiative parlementaire.

Ses auteurs, le chef du groupe UDC Grégory Logean, le chef du groupe CVPO Aron Pfammatter et l'ancien chef du groupe PLR et député Christophe Claivaz, estiment que les trois hauts fonctionnaires de l'Etat du Valais pèsent d'un poids trop important au sein de cette commission de six membres et se retrouvent dans une position où ils sont à la fois juge et partie. Il est aussi reproché à la CCC de ne pas effectuer systématiquement une pesée d'intérêts.

Trop de poids accordé aux hauts fonctionnaires ?

Afin de corriger le tir, les trois élus demandent que les membres de la CCC soient à l'avenir nommés par le Grand Conseil plutôt que par le Conseil d'Etat et que les représentants de l'administration cantonale n'aient plus qu'une voix consultative et non pas décisionnelle. Le nombre de membres externes, lui, serait doublé.

Des commissaires divisés

Contre l'avis du chef de département concerné, le conseiller d'Etat UDC Franz Ruppen, la commission du Grand Conseil chargée de se pencher sur le dossier propose d'ouvrir le débat la semaine prochaine. Mais le vote a dû être répété et la recommandation de la commission n'a passé la rampe que par une voix d'écart, soit 6 voix contre 5 et 1 abstention.

La CCC traite de toutes les demandes d'autorisation de construire située hors de la zone à bâtir, y compris la zone mayen. Elle est également compétente pour les projets communaux. Cela a représenté au total 1380 dossiers en 2020. Son fonctionnement suscite régulièrement des critiques. En quinze ans, la Commission de Gestion du Grand Conseil a produit trois rapports la concernant, en 2007, 2012 et 2020.

FG
Les articles les plus lus