La Brasserie Valaisanne met officiellement le cap sur Vétroz

Estelle Daven
Journaliste RP

Historiquement installée dans la capitale depuis 1865, la Brasserie Valaisanne va bel et bien quitter Sion pour la zone industrielle de Vétroz. Le projet de construction de la nouvelle usine de production a été mis à l’enquête publique vendredi dernier.

Le déménagement de la Brasserie Valaisanne de Sion vers la zone industrielle de Vétroz se précise. Propriétaire des lieux, l’entreprise Feldschlösschen a mis à l’enquête publique vendredi dernier le projet de construction de la nouvelle usine de production.

"Avec le succès de nos bières artisanales, le site de Sion, qui tourne à plein régime, atteint ses limites"

Andy Varonier, chargé de communication de la Bière Valaisanne

La Brasserie Valaisanne, qui brasse la totalité de ses breuvages directement sur site, avait déjà annoncé en février être à la recherche d’un site plus grand. "Le bâtiment actuel a vraiment atteint la limite de ses capacités, notamment en raison du succès croissant de nos bières artisanales", explique le chargé de communication Andy Varonier. "C’était une de nos stratégies marketing de positionner la Valaisanne sur le segment des bières artisanales dans toute la Suisse. Et ça a vraiment bien marché ! La demande a clairement augmenté ", ajoute Andy Varonier, ravi.

L'entreprise devient trop à l'étroit entre ses murs sédunois

Depuis la fin février 2022, plusieurs parcelles potentielles ont été évaluées en vue du déménagement, mais impossible pour la société historiquement installée à Sion depuis 1865 d’y rester. "Une première étude a été faite pour demeurer dans les locaux actuels, mais on était vraiment trop limités au niveau de la place. Ensuite, on a cherché des locaux sur Sion même, mais ne trouvant absolument rien, nous avons dû élargir le cercle de recherche", détaille le chargé de communication de la Brasserie Valaisanne.

C’est donc finalement la parcelle vétrozaine, qui accueillait autrefois le camping du Botza, qui a été retenue. Elle est apparue comme l’emplacement idéal de par sa superficie de 3 hectares et demi, mais aussi en raison de son accessibilité par le rail.

La brasserie a obtenu un droit de superficie pour ce terrain, qui appartient toujours à la Bourgeoisie de Sion. Feldschlössen n’a pour l’heure souhaité s’exprimer ni sur montant de l’investissement, ni sur la durée des travaux.

La mise à l’enquête publique court jusqu’au 2 janvier.

ED
Thèmes liés à l'article
Catégories