La brasserie de St-Maurice satisfaite de son bilan, même si elle est toujours impactée par le COVID

Bières Abbaye St-Maurice
Economie
Sandrine Rovere
Rédactrice en cheffe adjointe

Lancée il y a deux ans, la bière des chanoines fonctionne bien. Elle a trouvé son public, selon la directrice de la brasserie. Qui déplore toutefois la fermeture prolongée des cafés et des restaurants qui impacte des chiffres.

Le coronavirus a durement impacté le lancement de la brasserie de St-Maurice. Un peu plus de deux ans après la création de cette entreprise, les ventes sont toujours en-deça de ce qui était attendu. La faute au coronavirus et à la fermeture des établissements publics durant une bonne partie de 2020 et durant le premier trimestre 2021.

Les installations pourraient produire un maximum de 700’000 bouteilles par an. Mais on n’en est « pas encore là » actuellement, selon Céline Darbellay, la directrice de la brasserie. Malgré cela, elle tire un bilan « très positif » de ces premiers mois d’exploitation.  « Le public a fait un bel accueil au produit. On sent le soutien fort surtout des gens de la région, des personnes qui sont proches de l’Abbaye de St-Maurice », explique encore Céline Darbellay.

A noter qu’un quatrième produit vient d’être lancé, pour la St-Maurice en septembre dernier. Baptisée Vox, voix en latin, il s’agit d’une American Pale Ale. Une série limitée dont 20'000 bouteilles seulement seront produites.

Thèmes liés à l'article
Coronavirus
Catégories
Les articles les plus lus